Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
0752070707

Quand les Peurs Deviennent Phobies

par | Août 20, 2022 | 0 commentaires

Peur et phobie sont souvent liées, et pourtant il existe une subtile différence entre simple peur et phobie. Il est nécessaire de savoir distinguer les deux cas.

Une phobie est caractérisée par la peur irrationnelle d’une situation particulière, comme la peur de prendre l’ascenseur, ou d’un objet spécifique, comme la peur des souris. Mais la phobie se situe au-delà d’une simple peur : c’est une véritable angoisse qui s’empare des personnes qui y sont confrontées.

Quelle est la différence entre peur et phobie

La peur

La peur est un état émotionnel occasionnel, déclenché par un événement ou dans la perspective d’une épreuve douloureuse. Lorsque l’on ressent un sentiment de peur, on peut chercher à éviter la situation redoutée. Dans certains cas, la peur peut être une réaction positive indicatrice d’un danger à éviter.

La peur est une réaction normale à un signal de danger réel. Dans une situation de danger, nous allons ressentir une tension physique et psychologique qui va nous aider à entrer en action pour nous protéger.

Par exemple devant une agression imminente, notre corps va se mettre soudainement dans un mode de combat en augmentant la contraction des muscles et en aiguisant nos sens.

Ainsi, la peur est très utile pour se protéger et nous signaler qu’un danger est proche. Lorsque celle-ci est suffisamment contrôlable, il est possible de se préparer à la situation et d’anticiper le danger, mais quand elle est trop forte cela peut nous perturber et susciter un déséquilibre psychologique.

La phobie

La phobie est une peur intense et incontrôlable qui surpasse le sentiment de peur et d’anxiété. Les sensations désagréables générées par une phobie sont si intenses que la personne mettra tout en œuvre pour éviter d’entrer en contact avec l’objet de sa peur.

Bien souvent, la personne phobique élabore des stratégies d’évitement et réfléchit aux probabilités d’être confrontée à une situation redoutée. Ainsi, le principal symptôme de la phobie est le souhait excessif d’éviter l’objet de la peur.

Les phobies les plus courantes sont :

  • La phobie d’animaux et d’insectes
  • La phobie situationnelle
  • La phobie liée aux actes médicaux, etc.
  • Les phobies sociales
  • L’agoraphobie
  • L’attaque de panique

La phobie est bien plus qu’une peur, c’est un véritable trouble anxieux. Certaines phobies se développent plus facilement pendant l’enfance, comme l’angoisse d’être séparé de la mère (angoisse de séparation), alors que d’autres surviennent plutôt à l’adolescence ou à l’âge adulte. Il faut savoir qu’un événement traumatisant ou un stress très intense peuvent être à l’origine de l’apparition d’une phobie.

 

Que faire en cas de phobie sévère ?

Les phobies peuvent être liées à un trouble anxieux, une dépression, ou une consommation excessive de substances ayant des propriétés faussement anxiolytiques comme l’alcool.

Une peur persistante peut dans certaines situations entraîner des répercussions sur la vie affective, sociale et professionnelle des personnes phobiques. Une psychanalyse doit être suivie par la personne phobique. La personne phobique est amenée à se questionner, entre autres, sur les conflits psychiques à l’origine de sa phobie. Selon la personne, il sera amené au psychanalyste de faire disparaître les symptômes phobiques et d’accompagner le patient dans la découverte du sens de ce symptôme par la compréhension de son histoire personnelle et familiale. Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ont montré leur efficacité pour contrer et aider le patient à mieux gérer ses angoisses face à ses phobies.

Consultation

Prendre Rendez-vous sur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres articles sélectionnés pour vous