You are currently viewing Le manque de confiance en soi : tout ce qu’il faut savoir

Le manque de confiance en soi : tout ce qu’il faut savoir

La confiance en soi est-elle un trait de caractère inné, qu’il est possible de perdre, ou une qualité que l’on acquiert ? « Confiance en soi » et « estime de soi » sont-elles un seul et même concept, ou y a-t-il une nuance qui permette de les distinguer ? Pour trouver ou retrouver la confiance en soi, il est d’abord important de comprendre de quoi il s’agit.

 

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Avoir confiance en soi implique une connaissance de ses capacités, mais aussi de ses limites. Une personne qui a confiance en elle n’a pas peur du changement, des défis ou de reconnaître et accepter ce qu’elle ne peut pas faire. L’image qu’elle a d’elle est claire, vraie et réaliste, sans sous-estimation ni surestimation.

La confiance en soi n’implique donc pas la capacité de tout faire ou de ne jamais commettre d’erreur ; personne ne peut être parfait, et ceux qui ont confiance en eux le savent. Les individus qui manquent de confiance, à l’inverse, essaient de le nier et ce de différentes manières.

Confiance en soi et estime de soi, quelle différence ?

On parle parfois de la confiance en soi et de l’estime de soi comme s’il s’agissait du même concept, mais les deux se distinguent. L’estime de soi est la manière dont vous vous valorisez et estimez en tant que personne ; il s’agit de l’évaluation, positive ou négative, que l’on fait de ses caractéristiques propres. L’estime de soi détermine donc la perception que l’on a de soi-même. La confiance en soi quant à elle renvoie à la manière dont on envisage ses capacités ; il s’agit de savoir mesurer et reconnaître ses forces et ses faiblesses.

Lorsqu’on manque d’estime de soi, on se dit que l’on ne sert à rien, que les autres sont meilleurs que soi, etc.

Lorsqu’on manque de confiance en soi, on se dit que l’on ne peut pas le faire, que c’est au-delà de nos capacités, que ça ne marchera pas, que ça ne changera rien, etc.

Comment développer sa confiance en soi ?

Comme tous les traits de personnalité, la confiance en soi se cultive avec le temps, et ce dès l’enfance. De nombreux facteurs vous amèneront à développer votre confiance en vous de manière saine, excessive, ou alors à l’inverse, à en manquer.

L’éducation des parents et leur relation avec l’enfant, l’éducation à l’école, l’entourage (amis, famille, collègues) et la société plus généralement sont des facteurs qui influencent ce développement. Ainsi, les causes du manque de confiance en soi peuvent inclure la négligence des parents, mais aussi leur surprotection, la manière dont ils réagissent aux erreurs et aux réussites des enfants, leurs attentes, celles de la famille ou de la société, etc. Vous l’aurez remarqué, le manque d’estime de soi s’explique par les mêmes causes !

Le psychologue Abraham Maslow résume les causes du manque de confiance en soi (et de l’estime de soi) à « l’absence ou non-obtention des besoins basiques physiques, psychiques, sociaux et sentimentaux ».

Comment reconnaître le manque de confiance en soi ?

La perte de confiance en soi est à l’origine de nombreux troubles au niveau du comportement de l’individu.

Si l’on se réfère à la citation précédente, une personne n’ayant pas confiance en elle essaiera donc de compenser les manques, ou du moins, et d’une certaine manière, de les cacher. On peut donc parler de symptômes à travers lesquels le manque de confiance en vous transparaît :

  • Vous essayez toujours d’expliquer vos actions, surtout quand celles-ci sont maladroites, quand il s’agit d’une erreur ou d’une situation inconfortable ;
  • Vous redoutez les opinions des autres et refusez les critiques, même quand celles-ci sont constructives ;
  • Vous êtes toujours en position de défense, ce qui se voit dans le langage de votre corps (jambes et mains croisées, visage sérieux, etc.) ;
  • Vous redoutez les défis et le changement ;
  • Vous assimilez votre manque de confiance en vous à un manque de compétence, ce qui est rarement le cas ;
  • Vous êtes perfectionniste, c’est en tout cas ce que vous croyez.

Le manque de confiance n’est pas un trouble à proprement parler, mais ses symptômes et ses conséquences sont bien réels. Il est heureusement possible de construire ou reconstruire sa confiance, seul ou avec l’aide d’un professionnel comme un psychothérapeute.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire