You are currently viewing Découvrez la thérapie EMDR

Découvrez la thérapie EMDR

La psychologie propose de nombreuses approches thérapeutiques, dont l’efficacité est avérée pour le traitement de certains troubles ; celles-ci pour la majorité cependant restent méconnues du grand public. C’est le cas de la thérapie EMDR, ou « Eye Movement Desensitization Reprocessing », très appréciée notamment pour ses effets sur les troubles de stress post-traumatique.

Quelles sont les origines de cette thérapie ? Comment fonctionne-t-elle et dans quels cas peut-elle être envisagée ?

Qu’est-ce que la thérapie EMDR ?

Il s’agit d’une thérapie qui agit sur l’intégration neuro-émotionnelle, par l’intermédiaire de mouvements oculaires. Mise au point par la psychologue Francine Shapiro entre 1987 et 1989, c’est une technique d’exposition où le patient, accompagné par son thérapeute, réactive par le mouvement des yeux les images et sensations liées dans sa psyché à un évènement traumatique. L’EMDR se base sur les effets qu’induisent ces mouvements rapides pendant le sommeil paradoxal, permettant de digérer l’information émotionnelle. L’une des fonctions du sommeil REM (Rapid Eye Movement) consiste en effet à consolider la mémoire des apprentissages. Ces grands mouvements oculaires correspondent à des phénomènes de séquençage de l’activité cérébrale, qui vont permettre l’élimination des mémoires inutiles, et ainsi la réorganisation de la mémoire en elle-même. Il est nécessaire de réactiver les processus émotionnels si l’on veut apporter des modifications sur cette dernière, à défaut, on ne pourra pas la modifier. Lorsque l’émotion est réactivée, le thérapeute et le patient ont une fenêtre d’opportunités pour recréer des contextes différents, grâce à la modification émotionnelle ; activer un souvenir émotionnel dans un contexte différent créera des modifications de mémoire.

Les travaux que Francine Shapiro a menés entre 1995 et 2001 ont prouvé que la thérapie EMDR facilite l’accès aux mémoires traumatiques et favorise ainsi leur traitement.

Comment se déroule la thérapie EMDR ?

Comme toute psychothérapie, la thérapie EMDR se déroule en plusieurs séances. Il faut compter en moyenne 12 séances pour que le traitement montre son efficacité. On distingue 8 phases :

  • Rencontre avec l’histoire du patient

Durant cette première phase, le psychothérapeute rencontre le patient et son histoire afin de déterminer les souvenirs traumatiques (ou autres troubles) qui créent de la souffrance chez le patient.

  • Préparation au traitement

La thérapie EMDR induit différentes réactions émotionnelles, en raison de l’exposition aux souvenirs traumatiques. Votre thérapeute veillera donc à vous apprendre différentes techniques de maîtrise du stress (techniques de respiration, pleine conscience, etc.), mais aussi des techniques de visualisation qui seront mobilisées au cours du traitement.

  • Détermination des objectifs

Suite à la rencontre, le thérapeute, en accord avec son patient, déterminera les souvenirs traumatisants qui seront ciblés, ainsi que les techniques à utiliser. Le travail des souvenirs traumatisants inclut également l’identification des émotions, comportements, visualisations et pensées (négatives) relatifs à chaque souvenir traumatique.

  • Traitement : en quatre phases

Les quatre phases suivantes concernent le traitement, et donc l’application de la thérapie EMDR. Le thérapeute notera vos réactions, émotions et pensées après chaque stimulation. Il se peut que les visualisations soient successives, ou entrecoupées par des moments de relaxation. Ces quatre phases se déroulent ainsi :

    • La désensibilisation : le patient, tout en se focalisant sur l’évènement traumatique, l’émotion négative associée et sa sensation corporelle, doit suivre les stimuli l’obligeant à faire des mouvements oculaires.
    • L’ancrage : cette phase a pour but d’associer le souvenir de l’évènement traumatique à une émotion positive.
    • Le scanner corporel : en gardant à l’esprit l’événement traumatique et l’idée positive à laquelle il est associé, le patient repère les sensations corporelles, comme les tensions, ou les sensations négatives, en vue de les supprimer par les séries de mouvements oculaires.
    • La clôture : cette dernière phase de traitement consiste à ramener le patient dans un état émotionnel stable.

 

  • Évaluation des résultats

L’étape finale consiste à évaluer les résultats du traitement pour prendre connaissance de l’avancement de votre thérapie. L’évaluation sera effectuée conjointement par le patient et le thérapeute.

Dans quels cas faire appel à la thérapie EMDR ?

La thérapie EMDR est particulièrement efficace dans le traitement du trouble du stress post-traumatique. C’est dans ce but qu’elle a été développée par Shapiro, et qu’on l’utilise principalement depuis les années 90.

La thérapie peut également être efficace dans le cadre d’autres troubles anxieux et mentaux. Elle peut être utilisée pour traiter l’anxiété, les attaques de panique, les troubles de la nutrition, les addictions, les troubles dissociatifs et les phobies. On peut dire qu’en général, l’EMDR est efficace dans le traitement d’affections causées ou liées à des souvenirs traumatisants.

Méfiez-vous toutefois des publications expliquant comment pratiquer la thérapie EMDR vous-même. Cette intervention clinique doit être maîtrisée et pratiquée par un professionnel formé.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire