You are currently viewing Peur des animaux

Peur des animaux

Une araignée vous fait fuir ? Vous êtes parcouru de frissons quand vous voyez un chat, ou pris de panique quand vous croisez le chemin d’un chien dans la rue, même s’il est en laisse ?  Si vous vous reconnaissez dans ces situations, alors vous êtes sujet à la « zoophobie », c’est-à-dire la peur des animaux. Très fréquente, cette phobie peut se manifester dès l’enfance, davantage chez les filles que chez les garçons, ou à l’âge adulte, les femmes étant de même plus touchées que les hommes. Contrairement à la simple crainte, la zoophobie provoque une sensation de peur permanente, qui peut survenir à la seule évocation d’un animal. Zoom sur les causes, les symptômes et les traitements pour soigner la peur des animaux.

Peur des animaux : comment cela se manifeste-t-il ?

Araignées, abeilles, chats, chiens, insectes, oiseaux, rats, rongeurs, serpents, souris, poules… tous les animaux, même les moins menaçants, font peur aux personnes atteintes de zoophobie. Cette phobie se manifeste par un évitement et une anxiété permanente. La victime ressent une sensation d’angoisse à l’idée de rencontrer des animaux ; elle ne supporte pas leur présence ou leur seule évocation, ces derniers lui étant phobogènes. Elle évite alors de passer près de parcs zoologiques, d’étables, basses-cours ou chenils où elle pourrait les croiser. Même sans contact physique, cette sensation de peur persiste.

La peur des animaux est également associée à la phobie des fourrures, des poils et de la viande dans la plupart des cas. Il est souvent impossible au sujet de manger une cuisse de poulet ou de porter un vêtement en fourrure. Certaines personnes souffrent même d’insomnies ou de cauchemars.

Peur des animaux : quelles sont les principales causes ?

La peur des animaux est souvent liée à une situation antérieure traumatique, comme une attaque, une morsure ou une piqûre d’un animal subie par la personne affectée. Dans la plupart des cas, cet événement reste très ancré dans la mémoire, notamment lorsqu’il survient à un enfant, ce dernier assimilant l’animal à un ennemi à partir de ce moment-là. Ce sentiment ne disparaît pas à l’âge adulte ; même si l’enfant oublie la mauvaise expérience, les parents peuvent faire renaître chez eux la peur et l’angoisse en évoquant cet épisode. Il arrive souvent d’ailleurs qu’une histoire racontée par les parents à leurs enfants fasse resurgir ce sentiment de peur face à l’animal auquel l’enfant a été confronté. Il convient aussi de noter que cette peur peut être le symptôme d’une autre phobie, comme la peur de la saleté par exemple. Les causes peuvent être multiples, par associations d’idées.

Comment traiter la peur des animaux ?

La peur des animaux peut devenir un véritable blocage pour celui ou celle qui en souffrent. Il est très éprouvant de vivre avec cette sensation de peur permanente. Heureusement, le traitement de la zoophobie est de plus en plus simple ; grâce aux thérapies comportementales et cognitives, il sera facile de faire disparaître ce sentiment d’anxiété. Plus de 80% des personnes souffrant de zoophobie ayant consulté ont été guéries par ces méthodes thérapeutiques.

Le psychothérapeute commencera par identifier la source de la zoophobie, afin de trouver le meilleur moyen pour aider son patient à la dépasser. Il l’accompagne étape par étape, pour que ce dernier n’agisse plus par évitement, sans pour autant brusquer la confrontation. Il sera, par exemple, possible de parler au patient petit à petit du mode de vie, de la docilité et de la douceur de l’animal dont il a peur. Si le patient parvient à accepter la discussion, le thérapeute pourra l’exposer à cette espèce, à distance ou en cage. Certains professionnels préfèrent utiliser des peluches pour aider leurs patients à se faire à l’idée de la présence d’un animal, avant de les exposer à la réalité. D’autres ont recours à la thérapie par exposition à la réalité virtuelle, ou TERV, qui se révèle également très efficace dans le traitement des phobies. Cette méthode a montré de très bons résultats pour traiter la peur des animaux.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire