You are currently viewing Peur de l’avion

Peur de l’avion

Votre phobie des avions vous a passé l’envie et la soif d’aventures à l’autre bout du monde ? Pas de panique, l’aérodromophobie, ou la peur de voyager dans les airs, est un problème commun qui touche près d’un tiers de la population. Ses répercussions sur la vie des personnes affectées varient selon qu’elles sont obligées ou pas de voyager fréquemment, mais il existe des traitements, qui permettent de dépasser cette peur, et profiter pleinement à nouveau de la vie.

Peur de l’avion : plusieurs raisons associées à cette situation

Les origines de la peur de l’avion sont nombreuses. Cette phobie naît parfois d’une mauvaise expérience en vol, turbulences, risques de crash ou accident, bagages oubliés ou volés… Il est d’ailleurs possible que la personne aérodromophobe ait été témoin d’un accident d’avion ou ait eu un proche victime d’un accident d’avion. Elle ressent, dans ce cas, une anxiété intense lorsqu’elle doit voyager par ce moyen de locomotion. La peur de l’avion s’associe parfois également à la peur de mourir : la victime considère alors l’avion comme un lieu dangereux parce qu’il l’expose à la mort. Les personnes qui aiment tout contrôler n’apprécient pas non plus de voler dans un engin conduit par un tiers qu’elles ne connaissent pas. Dans ce cas, il sera difficile pour elles de maîtriser leur anxiété. Enfin, cette phobie peut être liée à d’autres peurs spécifiques telles que la peur de vomir, la claustrophobie, l’altophobie, la peur de la vitesse, la peur des microbes ou encore l’agoraphobie.

Peur de l’avion : une phobie facile à gérer

Vaincre la peur de l’avion semble insurmontable aux personnes atteintes l’aérodromophobie. Cette situation est néanmoins facile à dépasser avec quelques précautions, en préparant votre vol et le moment de l’embarquement. Il s’agit de vous mettre en condition, physiquement et psychologiquement, lorsque vous devez prendre l’avion : passez une bonne nuit de sommeil avant le jour de votre départ, prenez des repas sains, mais légers, évitez les aliments excitants comme le tabac, le café et l’alcool, portez des vêtements amples qui vous mettront à l’aise et, enfin, arrivez quelques heures en avance à l’aéroport de façon à éviter les situations de stress supplémentaires.

Une fois à bord, prenez place ; vous pourrez lire, écouter de la musique ou discuter avec le voyageur assis à côté de vous. Essayez de vous focalisez sur l’objet de votre voyage, et ce qui vous attend une fois arrivé à destination.

Peur de l’avion : un large choix de traitements accessibles aux personnes affectées

Si tous ces conseils ne fonctionnent pas, alors vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel. Grâce à une thérapie cognitive et comportementale (TCC), vous réussirez très vite à surmonter votre peur de l’avion. Votre thérapeute adoptera la technique thérapeutique adéquate à votre situation, et à l’ampleur de votre phobie, une fois qu’il aura posé son diagnostic. Il pourra vous suggérer de faire un stage dans un aéroport ou une compagnie aérienne, de façon à vous permettre de vous familiariser avec l’intérieur d’un avion : le décor, les différentes mécaniques, les dispositifs de sécurité disponibles dans l’appareil et ce qui se passe dans le cockpit. Il est d’ailleurs possible qu’il vous propose un simulateur de vol pour que vous compreniez le fonctionnement d’un avion. Il pourra par ailleur vous faire pratiquer des exercices de respiration et de relaxation, afin de vous aider à mieux gérer votre stress et votre anxiété au moment de monter à bord. Certains professionnels proposent la réalité virtuelle pour mettre en situation leur patient, et les aider progressivement à dénouer leurs blocages.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire