You are currently viewing Soignez votre peur de conduire avec l’hypnose

Soignez votre peur de conduire avec l’hypnose

Lorsque vous avez envie de sortir, il peut être très agaçant d’avoir à attendre que quelqu’un soit disponible pour vous conduire, comme il est très contraignant de devoir se plier à l’emploi du temps des autres. Il est temps de mettre fin à cette dépendance, aux dépenses de taxi, et renvoyer votre chauffeur particulier : prenez en main votre peur de conduire. Pour vaincre cette phobie, l’hypnose se révèle être une méthode intéressante. Cette approche vous permettra de vous débarrasser de l’anxiété et de la peur irrationnelle de prendre le volant.

Peur de conduire : causes et symptômes

La peur de conduire ou l’amaxophobie touche beaucoup de personnes. Elle se traduit généralement par le refus de conduire un véhicule, car une fois au volant, la personne qui souffre de cette phobie peut être prise d’une attaque de panique. La crise se manifeste généralement dès que la personne affectée pense qu’elle va devoir conduire, ou quand elle entre dans le véhicule. Cette dernière se retrouvera alors dans un état de transpiration excessive, sera prise de tremblements voire de palpitations, signes classiques dans le cas des phobies. La peur peut également entraîner des maux de ventre impromptus, une sensation de fébrilité, des vertiges ou encore une sensation de voile blanc qui couvre les yeux.

Cette phobie survient parfois à la suite d’un accident de voiture causée par la personne atteinte d’amaxophobie ; elle peut également apparaître à travers la crainte de s’égarer et ne pas réussir à trouver son chemin (même si la personne dispose d’un GPS), de s’arrêter à un endroit, de faire face à une situation inattendue (comme la panne ou l’accident) ou tout simplement par peur du regard des autres. Certains psychologues avancent que ce malaise au volant peut être héréditaire. Dans certains cas, le manque de confiance en soi est d’ailleurs l’une des principales causes de la peur de conduire. Cette phobie est parfois associée à l’hodophobie, qui elle renvoie à la peur de voyager.

Hypnose : la meilleure alternative pour vaincre la peur de conduire

La peur de conduire devient un véritable handicap pour les personnes qui en souffrent, d’où la nécessité de la traiter au plus vite. La plupart des cas d’amaxophobie répondent très bien à l’hypnothérapie. Cette approche permet de contrôler les niveaux de peur et de stress du patient ; elle consiste à orienter son esprit vers un état de relaxation complet et profond, afin qu’il ne pense qu’à des choses lui inspirant de la sérénité. Le praticien fera en sorte de le débarrasser de sa peur par des techniques fiables et rationnelles, en adéquation avec l’objet de sa phobie. Son objectif n’est pas de supprimer le sentiment de peur dont son patient fait l’expérience lorsqu’il conduit, mais d’essayer de l’aider à maîtriser ce sentiment. L’hypnothérapeute proposera des techniques d’autohypnose également pour que qu’il puisse se contrôler et se détendre au moment où il fait face à ces situations d’angoisse. La durée de la thérapie d’hypnose varie d’un patient à un autre. Il faut suivre quelques séances pour dépasser entièrement et définitivement cette peur.

Le déroulement des séances d’hypnose

Chaque praticien dispose de ses propres techniques pour traiter les cas d’amaxophobie. L’état de chaque patient au moment où il consulte influe également sur la réussite du traitement. De manière générale, l’hypnothérapeute doit commencer par étudier le cas de son patient afin de saisir la véritable source de sa peur de conduire. C’est à partir d’une hypothèse qu’il formulera sur la question qu’il proposera des solutions adaptées à chaque situation. Le traitement consistera en premier lieu à ôter les pensées et les réactions négatives chez le patient, afin de les remplacer par des pensées et des habitudes positives. Il sera envisageable, par exemple, que l’hypnothérapeute vous amène à mentionner et visualiser les côtés pratiques que vous envisagez dans la conduite, afin de déprogrammer vos préjugés et les conditionnements négatifs qui vous bloquent au moment de prendre le volant. À l’issue des séances, vous serez capable de substituer à votre peur la confiance en vous-même, la vigilance, et le bien-être en voiture.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire