Hypégiaphobie

Home - Non classé - Hypégiaphobie

Le terme « hypégiaphobie » vient du terme « hypenguos » qui signifie « responsable » et de « phobos » qui signifie « peur ». Elle exprime donc la peur de la responsabilité. La responsabilité dont on parle aussi peut se présenter sous différentes formes allant de la responsabilité professionnelle à la responsabilité dans la vie personnelle d’une personne. En effet, une personne atteinte d’hypégiaphobie a tendance à fuir les moindres choses qu’on lui confie. Par exemple, si on lui confie la tâche d’aller acheter des œufs pour le diner du jour, la personne  cherchera tous les moyens pour qu’on ne lui assigne pas cette responsabilité. L’hypégiaphobie contraint une personne à fuir toute forme de responsabilité car ils ont peur d’échouer et ou n’ont pas tout simplement envie de s’encombrer d’une tâche qui alourdirait leur quotidien tranquille. C’est souvent le premier cas qui est la cause de l’hypégiaphobie car la peur d’assumer une responsabilité fait apparaître chez certaines personnes un sentiment d’angoisse et de stress tel qu’il lui est impossible de réagir et de faire ce qu’il faut même si la tâche est tout à fait dans leur corde.

Pourquoi est-ce qu’une personne a peur des responsabilités ?

Assumer une responsabilité implique qu’on doit gérer une chose ou une tâche depuis le début jusqu’à la fin et après d’en assumer les conséquences ainsi que le jugement des autres notamment de la personne qui nous a confié la tâche. C’est souvent la peur de l’échec qui fait fuir la personne. Toutefois, la peur de la responsabilité peut aussi faire suite à un échec qui a traumatisé une personne à une période de sa vie. Par exemple, si on prend un exemple assez extrême : les parents confient à l’aîné de leurs enfants la tâche de veiller durant une soirée sur ses frères et sœurs. Durant la même soirée, un des membres de la fratrie tombe malade et l’aîné ne pouvait rien y faire car il a dû attendre l’arrivée des parents pour que ces derniers emmènent le malade à l’hôpital. Cette incapacité ne pouvait que créer un traumatisme chez cette personne qui a cru qu’il avait échoué et qu’il n’a pas les capacités nécessaires pour assumer cette tâche qu’on lui avait confiée.

Le traumatisme fait alors apparaître plus tard certains symptômes liés à l’angoisse. Cette angoisse s’accompagne des signes suivants :

  • Palpitation et accélération du rythme cardiaque
  • Sueur froide, nausée, évanouissement
  • Perte de contrôle de soi

Comment arrêté d’avoir peur de la nuit ?

Pour affronter ses craintes, la personne atteinte d’hypégiaphobie doit passer par plusieurs séances de thérapie sinon elle risque de ne pas survivre dans cette société où la prise de responsabilité est un impératif pour avancer que ce soit dans la vie privée ou dans la vie socio-professionnelle. La plus conseillée est la TCC (Thérapie cognitive comportementale) qui aidera le patient à rationaliser les éléments qui causent ses troubles anxieux. Dans un premier temps, il devra, avec l’aide de son médecin traitant, déterminer les origines de la phobie et y remédier au fur et à mesure. Par la suite, il apprendra à diviser ses peurs en plusieurs niveaux qu’il franchira étape par étape. A la fin de la dernière étape, le patient aura surmonté sa peur de prendre des responsabilités. Le travail ne peut se faire en une seule journée car la TCC consiste à changer progressivement la perception que la personne malade a de la prise de responsabilité. Ebranler une croyance profonde d’un individu est difficile mais pas impossible notamment lorsqu’il s’agit d’une chose qui handicape celle-ci dans sa vie quotidienne.

Ce qu’il faut noter c’est qu’il faut traiter la cause première de la peur sinon elle reviendra à chaque fois et pourra se manifester sous différentes formes.  Il faut aussi faire attention aux différents signes qu’on pourrait apercevoir chez nos proches afin de déceler dès le début les prémices de l’hypégiaphobie. Imaginer que vous ne pouvez ni travailler ni avoir une famille car vous avez peur de prendre une quelconque responsabilité. Cela impliquerait une vie monotone et sans goût qui serait surtout marquer par des échecs et par la solitude. Pour la société moderne actuelle, la prise de responsabilité est très appréciée et est un signe de maturité donc il faut que la personne atteinte d’hypégiaphobie se soigne rapidement pour ne pas être un exclu.

Share: