Nomophobie

Home - Non classé - Nomophobie

La communication est un des piliers du monde moderne et la plupart du temps elle se fait via des téléphones mobiles. Il est loin le temps où on se communiquait par des lettres envoyées grâce à la poste. L’émergence des réseaux sociaux et l’amélioration constante de la téléphonie mobile ont conduit à une dépendance de la plupart des personnes envers les smartphones. En effet, il ne se passe une heure sans que nous touchions notre téléphone, que ce soit pour jouer ou pour appeler ou pour faire des recherches en ligne et notamment pour correspondre avec nos amis sur les réseaux sociaux. La communication est devenue tellement facile qu’on ne peut plus s’en passer. La téléphonie mobile a réduit les distances entre les amis et les familles même s’ils sont séparés par le temps et l’espace. Il y a cependant des personnes qui sont devenues tellement accros au téléphone qu’ils n’ont plus l’esprit clair dès que celui-ci ne se trouve pas à proximité. Et lorsque le téléphone en question disparaît de leur champ de vision, cela créé un sentiment de vide et d’anxiété extrême qui paralyse la personne. Ces personnes  sont atteintes de ce qu’on appelle « nomophobie ».

La nomophobie est une phobie liée à la peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile. Pour mieux connaître cette phobie nous allons voir son origine ainsi que les moyens possibles de le guérir.

Quels sont les origines de la nomophobie ?

Comme toutes les phobies, la nomophobie trouve sa source dans un traumatisme subit par la personne atteinte. Par exemple, il y a une personne qui a raté un évènement important parce qu’elle n’avait pas son téléphone sur elle. Les conséquences ont pu être vraiment désastreuses pour la vie de la personne donc il se peut que cela ait généré quelque chose de très traumatisant qui a marqué son subconscient. Il se peut aussi que le téléphone est le seul moyen de communication qu’une personne a avec l’extérieur et à force de l’utiliser elle en est devenu très dépendant donc rien que l’idée d’être séparé de son téléphone créée de l’anxiété car la personne ne veut pas être seul. Il n’y a pas de cause exacte également car c’est encore une science non exacte. Il se peut également que la nomophobie soit transmise de génération en génération.

Comment se manifeste la nomophobie ?

Il y a toujours la crise d’angoisse paralysante qui caractérise les phobies notamment lorsque la phobie a déjà atteint un niveau assez élevé. Il y a également des signes tels que l’accélération du rythme cardiaque, les tremblements, l’essoufflement et la réaction extrême d’évitement. La réaction la plus extrême est l’évanouissement.

Est-ce qu’il y a un moyen de guérir la nomophobie ?

La nomophobie peut être guérie. Il faut cependant que la personne approche un médecin spécialisé dans la santé psychiatrique. Ce dernier fera son diagnostic et prescrira la thérapie la plus adaptée à cette phobie. Il faut aussi que la personne reconnaisse qu’elle a un problème et qu’elle fasse volontairement les efforts nécessaires pour guérir.

La thérapie la plus adaptée pour soigner une phobie c’est la thérapie cognitive comportementale et elle peut être associée à d’autres types de thérapies pour avoir un effet plus rapide et plus efficace. La thérapie cognitive comportementale (TCC) consiste à faire accepter au patient que l’absence de téléphone n’est pas un si grand problème. La personne apprendra qu’il est possible de vivre sans téléphone même durant des jours entiers.  Le sevrage de téléphone ne se fera pas dès le premier jour car il faut que la guérison se fasse progressivement pour qu’il n’y ait pas de rechute. Le patient sera soigné dans un environnement où il se sentira en sécurité, en tout cas dans un premier  temps. Mais lorsque la personne sera prête à affronter le monde extérieur, le médecin l’exposera encore un peu plus aux facteurs phobogènes.  De toute façon, l’objectif de la thérapie est de pousser la personne à communiquer autrement qu’avec son téléphone et de faire en sorte que ce dernier ne soit plus qu’un outil banal de communication.

Comme toutes les phobies, la nomophobie est un handicap pour la personne qui en est atteinte donc il est nécessaire de la soigner le plus rapidement possible. D’ailleurs, il faut aussi savoir qu’un portable présente également des inconvénients pour la santé donc il ne faut pas trop en user.

Share: