Odontophobie

Home - Non classé - Odontophobie

Qui n’a jamais eu peur d’aller chez le dentiste ? presque tous les enfants ont un jour eu la peur d’aller se soigner les dents pour une raison ou pour une autre que nous essaierons de découvrir au fil de cet article sur l’odontophobie qui est un terme utiliser pour définir les personnes qui ont une peur panique d’aller chez le dentiste et ce, même si leurs dents leur font très mal. Cette phobie ne disparaît pas avec le temps car ces enfants une fois devenus grands ressentent encore cette oppression à chaque fois qu’ils vont chez le dentiste. Ces personnes sont appelées des odontophobes ou dentophobes ou ceux qui ne trouvent pas le courage de se rendre chez le dentiste que lorsque la douleur est vraiment insupportable. Ils trouveront toujours un moyen pour éviter d’aller chez le dentiste en prétextant que leurs dents sont guéries ou qu’ils doivent repousser à la dernière minute le rendez-vous pour une raison ou pour une autre. Mais qu’en est-il des causes de cette phobie ?

Les causes de l’odontophobie.

La peur des dentistes peut s’expliquer de différentes manières. Par exemple, nous avons peur des outils que le dentiste utilise notamment la fraiseuse qui perce nos dents et qui parfois touchent nos nerfs. Il y a aussi l’arrachage de dent que la plupart des enfants et même des adultes redoutent car cela fait mal. Même avec l’anesthésie nous arrivons à ressentir notre dent se tordre et se détacher de son emplacement habituel, cela créé un vide dans notre cavité buccale et cela peut parfois causer des infections ou des hémorragies. Rien qu’en pensant à toutes ses conséquences, des personnes tremblent de peur à l’idée d’aller chez le dentiste.  Il faut noter qu’il y a plus de femmes que d’homme atteint de la dentophobie.

Pour en revenir aux causes profondes de l’odontophobie, il convient de noter qu’il y a presque toujours un traumatisme qui est à l’origine de la phobie. Il se peut que la personne ait eu une mauvaise expérience chez un dentiste durant une période de sa vie et que cela se répercute à chaque fois dans son subconscient dès qu’elle envisage d’aller chez le dentiste. Cela peut être due à un accident ou à l’incompétence du dentiste en question mais en tout cas, la personne a eu mal ou a vu quelqu’un d’autre avoir très mal lors d’un passage au niveau du dentiste. Comme c’est une peur irrationnelle, le dentophobe panique comme jamais lorsque le rendez-vous chez le dentiste approche car les images de ses anciennes expériences refont surface rapidement et défilent dans sa tête. Une sorte d’alarme s’allume en elle et lui dit d’éviter à tout prix d’y aller ou de fuir carrément si nécessaire.

Quels sont les symptômes de l’odontophobie ?

Il est facile de reconnaitre quelqu’un atteint de l’odontophobie. Déjà il refuse carrément d’aller chez le dentiste et lorsque le moment est inévitable il y a des symptômes physiques qui apparaissent tels que :

  • Palpitations et accélérations du rythme cardiaque.
  • Vertiges, nausées et vomissements
  • Mains moites et tremblements du corps
  • Envie de fuir et transpiration
  • Sensation d’étouffement et perte de connaissance dans les cas les plus extrêmes.
  • Perte de la maîtrise de soi.

Ces signes physiques sont communs à toutes les phobies. Il est en effet rare de voir que quelqu’un qui a une phobie n’ait pas au moins un de ces symptômes.

Comment soigner l’odontophobie ?

Il existe fort heureusement des méthodes pour soigner cette phobie. La psychothérapie est la plus recommandée. Elle permet au patient de remonter la pente et de surmonter les situations phobogènes. La plus utilisée est la thérapie cognitivo-comportementale et c’est la seule dont le succès est réellement palpable. Le médecin exposera progressivement le malade à des situations phobogènes. Ici, c’est le fait d’aller chez le dentiste qui génère la peur panique. Il faut donc lui montrer petit à petit des éléments liés aux interventions chez le dentiste et lui faire comprendre qu’aucun de ces éléments ne pourra le blesser sauf incompétence totale du médecin, ce qui est vraiment rare. Cette exposition lui permettra de s’habituer et de surmonter ses peurs. Le médecin aussi peut prescrire des méthodes de relaxation pour réduire le niveau d’anxiété du patient pour l’intervention du dentiste.

Comme mot de la fin, il serait plus sage de consulter dès que possible car la santé bucco-dentaire est très importante.

Share: