L’hypnose Elmanienne : comment agit-elle ?

L’hypnose Elmanienne : comment agit-elle ?

L’hypnose Elmanienne tient son nom de l’hypnotiseur, Dave Elman, qui a connu une grande notoriété aux USA dans les années 70. Pour faire simple, il s’agit d’une technique hypnotique directe qui consiste à relier le subconscient et le conscient par contournement du facteur critique. Si vous voulez y voir plus clair, lisez cet article.

Les spécificités de l’hypnose Elmanienne 

Contrairement à l’hypnose Ericksonienne qui va contourner le conscient, l’hypnose Elmanienne va plutôt se concentrer sur la barrière protectrice du subconscient qui le préserve des influences extérieures. On parle de contournement du facteur critique. Selon Elman Dave, ce facteur ne fait son apparition qu’à l’âge de 6 ans. Il permet d’analyser les données reçues par notre subconscient en vue de bloquer celles qui ne sont pas acceptables. Par le biais de cette méthode hypnotique Elmanienne, le patient plonge dans une transe profonde ce qui le rend beaucoup plus réceptif au traitement. Mais avant d’arriver à cela, il faut passer par plusieurs étapes telles que les inductions, les focus internes, l’imagination et les interruptions de pattern.

Pour l’hypnotiseur Dave Elman, deux éléments sont à souligner lors de la séance : d’une part, le patient doit considérer les suggestions du thérapeute comme étant vraies et bonnes pour lui. Et d’autre part, le thérapeute doit montrer au patient qu’il est bel et bien dans un état hypnotique. Cela fait office de preuve que l’hypnose est en train d’agir sur lui.

Comment se déroule une séance d’hypnose Elmanienne ?

Une séance d’hypnose Elmanienne se fait en différentes phases. La première phase est celle d’induction qui débute avec le pré-talk. Il s’agit de mettre le patient dans une posture confortable et détendue. Ensuite, ce dernier doit inspirer puis expirer à fond. Lorsque cela est fait, il doit essayer de fixer le regard sur un point précis. Ses paupières commencent à s’alourdir progressivement, puis à se fermer. Pour les maintenir fermés, il faut détendre totalement les muscles.

La deuxième phase est le fractionnement qui consiste à se relaxer davantage. Le thérapeute compte de un jusqu’à trois. Lorsque le thérapeute arrive à trois, le patient doit ouvrir les yeux puis les refermer au moment où le thérapeute lui dit de le faire. Par la suite, il est nécessaire d’approfondir encore plus la transe avant de proposer au patient des « idées sélectionnées ».

Les avantages ? L’hypnose Elmanienne a l’avantage d’être rapide et à la fois efficace. La preuve : elle est capable de placer le patient en état de transe en seulement 4 minutes. Elle utilise également l’imaginaire pour désactiver de manière automatique le facteur critique au moyen de phrases telles que « faites semblant de… », « imaginez-vous dans… ».

Une séance d’hypnose Elmanienne dure en moyenne une heure et il est conseillé de faire au minimum trois séances. En principe, la première séance est destinée à l’identification des besoins du patient. Si vous êtes tenté par cette nouvelle technique hypnotique d’Elman, n’hésitez pas prendre contact avec un praticien qualifié.

Laisser un commentaire