Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Le syndrome d’épuisement professionnel appelé aussi burn out est un état de souffrance au travail. Il se manifeste le plus souvent par une fatigue, un sentiment d’échec ou encore un manque de motivation. Il est considéré comme la conséquence d’un stress professionnel chronique. Pour sortir de cet état, il est nécessaire d’en discuter avec des thérapeutes qualifiés.

Le développement du syndrome d’épuisement professionnel

Le syndrome d’épuisement professionnel survient et se développe progressivement lorsque l’organisme et le mental ne peuvent plus faire face à la charge de travail. L’épuisement physique, émotionnel et psychologique est tel, que les personnes atteintes de ce syndrome se plaignent généralement d’être surchargées de travail en permanence et n’arrivent plus à faire quoi que ce soit. La principale cause de ce mal-être est liée à l’organisation du travail. En effet, compétitivité, productivité, flexibilité…, les attentes par apport aux salariés ont évolué et la pression professionnelle est parfois importante. Le manque de soutien fait également partie des causes du syndrome d’épuisement professionnel. En n’obtenant pas l’aide des autres travailleurs, on se sent écarté et démotivé, d’où le burn out.

Les signes du syndrome d’épuisement professionnel

Les symptômes du burn out sont très variés ce qui rend le diagnostic complexe. Cette variété peut s’expliquer par le fait qu’il en existe de nombreuses formes qui peuvent se dérouler en plusieurs phases. Mais généralement, ce syndrome se manifeste par des signes physiques tels qu’une fatigue permanente, un mal de dos, des maux de tête, des troubles digestifs ou encore des insomnies.  

Ensuite, au niveau psychologique, ce syndrome se manifeste par de l’anxiété, de l’irritabilité, des difficultés de concentration, une tendance à s’isoler et de la démotivation. Par ailleurs, dans le cas où les conditions de travail continuent à être difficiles, il peut y avoir d’autres signes à savoir la frustration, le détachement excessif et le sentiment d’échec. Lorsque le travailleur se trouve dans cet état, il ne peut pas continuer son activité professionnelle.

Le traitement du syndrome d’épuisement professionnel

Le syndrome d’épuisement professionnel est un trouble plutôt grave. Lorsque l’on en est atteint, il est difficile de réaliser un travail efficace et rapide. Il faut ainsi trouver des traitements adéquats. Dans un premier temps, il est recommandé de prendre un congé dont la durée varie en fonction du degré du trouble. Durant ce temps de congé, il est nécessaire de bien se reposer. Seulement, cela est insuffisant pour résoudre le problème. Il faut également apporter de réels changements dans sa vie. Mais avant ceux-là, il est impératif de prendre conscience des raisons qui ont mené à ce syndrome. Pour cela, il est conseillé de consulter un psychothérapeute. Avec l’aide de ce spécialiste, les causes du stress pourront être découvertes et des solutions appropriées pourront être trouvées.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire