You are currently viewing Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Syndrome d’épuisement professionnel : un problème pour l’accomplissement du travail

Le syndrome d’épuisement professionnel, appelé aussi « burn out », est un état de souffrance associé au travail de la personne qui en souffre. Il se manifeste en règle générale par une fatigue, un sentiment d’échec ou encore un manque de motivation, et on le considère comme le signe d’un stress professionnel chronique. Il requiert la consultation d’un thérapeute qualifié, car ce type de trouble est très difficile à vaincre seul.

Le développement du syndrome d’épuisement professionnel

Le syndrome d’épuisement professionnel survient et se développe progressivement lorsque l’organisme et le mental ne peuvent plus faire face à une charge de travail donnée. L’épuisement physique, émotionnel et psychologique atteint le point où les personnes affectées se plaignent d’être surchargées de travail en permanence, et finissent par ne plus arriver à faire quoi que ce soit. L’une des principales causes de ce trouble relève de l’organisation du travail : en effet, compétitivité, productivité, flexibilité sont autant d’attentes imposées dans le cadre professionnel, qui ont évolué de telle sorte que la pression devient insurmontable. Le manque de soutien fait également partie des causes du syndrome d’épuisement professionnel : en n’étant à l’écart de ses collègues, ou dans un cadre où les interactions manquent, on se sent esseulé et démotivé, d’où le burn-out.

Les signes du syndrome d’épuisement professionnel

Les symptômes sont très variés ce qui rend le diagnostic complexe. Cette diversité de manifestations s’explique par le fait que les formes de ce trouble sont nombreuses, et observent plusieurs phases lorsqu’elles se développent. D’une façon générale, ce syndrome se manifeste par des signes physiques comme une fatigue permanente, un mal de dos, des maux de tête, des troubles digestifs ou encore des insomnies.  

D’un point de vue psychologique, ce syndrome se manifeste par de l’anxiété, de l’irritabilité, des difficultés de concentration, une tendance à s’isoler et de la démotivation. Par ailleurs, dans le cas où les conditions de travail continuent à être difficiles, on notera d’autres signes de l’ordre de la frustration, du détachement excessif et d’un sentiment d’échec. Il devient alors impossible pour la personne affectée de poursuivre son activité professionnelle.

Le traitement du syndrome d’épuisement professionnel

Le syndrome d’épuisement professionnel est un trouble sérieux, qui handicape l’efficacité et la capacité de travail lorsqu’on en est atteint. Il impose de réagir et ne pas laisser la situation perdurer, pour éviter l’aggravation des symptômes. Dans un premier temps, il est recommandé de prendre un congé, dont la durée variera en fonction du degré du trouble, et de mettre ce temps à profit pour se reposer. Le problème néanmoins n’en sera pas résolu pour autant, il appelle de réels changements dans la vie de la personne affectée, c’est pourquoi il est impératif de prendre conscience des raisons qui ont mené à l’apparition de ce syndrome. La consultation d’un psychothérapeute en ce sens est la meilleure façon de parvenir à comprendre votre état. Le spécialiste vous aidera à analyser les causes de votre stress excessif, et mettre en place des solutions appropriées pour y remédier.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire