Potomanie : un trouble de la soif

Potomanie : un trouble de la soif

Potomanie : un trouble de la soif

Connaissez-vous la potomanie ? Il s’agit d’un trouble dont le principal symptôme est la consommation excessive d’eau. Une personne potomane a la mauvaise habitude de boire plus de trois litres de liquides par jour. Certaines victimes de cette maladie peuvent absorber plus d’une vingtaine de litres d’eau par jour.

Cerner les causes et symptômes de la potomanie

La potomanie peut être liée à certaines maladies, comme un diabète non diagnostiqué. Des causes génétiques peuvent aussi être à l’origine de cette pathologie. En effet, un éventuel problème de régulation de l’eau ou un dysfonctionnement rénal peuvent provoquer une sensation fréquente de soif. Une personne peut également devenir potomane après un long traitement à base de médicaments entraînant la sécheresse buccale.

Pourtant, selon les psychiatres, cette maladie est, dans la plupart des cas, purement psychologique. Elle est entraînée par des maladies mentales, notamment l’anorexie mentale ou la schizophrénie. Des lésions de l’hypothalamus (glande endocrine cérébrale) causent parfois ce trouble, qui a dans ce cas de figure, une origine neurologique. Les psychoses et les névroses font également partie des éventuelles causes de la potomanie.

Pathologie assez rare, la potomanie concerne environ 4 % des schizophrènes. Les symptômes de cette maladie sont préoccupants. Elle engendre la présence d’une grande quantité d’eau dans le sang, ce qui réduit le taux de sodium sanguin. On parle alors d’hyponatrémie ou d’hémodilution (baisse significative de la concentration en sodium). Le risque majeur pour les personnes potomanes est de développer un œdème cérébral. Or, cette maladie, caractérisée par une inflammation du cerveau (gonflement), peut entraîner la mort. Les crises d’épilepsie sont alors des signes d’alerte dont il faut tenir compte. Trouble psychologique accompagné des symptômes graves, cette maladie demande souvent une prise en charge rapide. Les médecins mettent en œuvre leurs compétences pour traiter les causes biologiques, comme le diabète et rétablir l’équilibre hydro-électrolytique. Toutefois, le traitement médicamenteux ne suffit pas, si le trouble est de nature psychologique. Une psychanalyse s’avère nécessaire afin d’éradiquer ses symptômes.

Traitement de la potomanie avec la technique du psychanalyste

La consommation excessive d’eau est dangereuse pour l’organisme. N’étant plus en mesure d’éliminer assez rapidement cette forme d’excès, le corps subit divers dommages. Le moyen efficace pour vaincre cette maladie est la psychanalyse. Avec cette technique, le thérapeute procède à un traitement basé sur une approche progressive. Le but étant d’amoindrir de manière progressive la quantité d’eau absorbée en fixant des objectifs à atteindre. Le professionnel joue le rôle d’un catalyseur qui aide le malade à rompre définitivement avec cette mauvaise habitude. Il l’invite à plonger dans son inconscient, afin de cerner les réelles causes de la pathologie. Puis, au fur et à mesure des séances, il l’aide à sortir de cette situation difficile. À l’issue du traitement, l’ex-potomane pourra retrouver une vie normale.  

Laisser un commentaire