You are currently viewing Vaincre sa phobie : comment faire ?

Vaincre sa phobie : comment faire ?

Une phobie caractérise la peur excessive d’une situation ou d’un objet précis, et peut se manifester sous différentes formes. Environ un Français sur dix souffre de cette condition. En raison de ses effets néfastes sur la santé, et des perturbations qu’elle peut engendrer dans le quotidien des personnes affectées, il est impératif de la soigner. Heureusement, plusieurs techniques existent pour traiter cette affection.

Les différents types de phobies

On distingue trois principaux types de phobies : la phobie simple, l’agoraphobie et la phobie sociale.

La phobie simple se traduit par une peur démesurée d’un objet ou d’un élément précis, comme les aiguilles, le vide ou encore un animal. On recense plus de 6000 sortes de phobies simples : claustrophobie, coulrophobie, clinophobie, acrophobie, pediophobie, nostphobie, etc.

L’agoraphobie correspond à une peur irrationnelle des lieux publics, comme les centres commerciaux ou les transports publics. Les personnes souffrant de ce type de phobie préfèrent en conséquence rester chez elles et s’isoler, afin d’éviter de faire face à leur angoisse.

La phobie sociale quant à elle relève des troubles anxieux, et survient au cours d’interactions sociales, notamment lors de représentations ou prises de parole en public. Il convient de la différencier du trac ou de la timidité, qui ne sont pas considérés comme des signes de la phobie sociale. Le trac par exemple disparaitra au cours de l’événement qui le provoque, contrairement à la phobie et aux symptômes qui la traduisent.

Les causes des phobies sont diverses, elles peuvent faire suite à un événement traumatisant, qui a eu lieu pendant l’enfance, ou résulter d’humiliations et de moqueries incessantes, dans le cas des phobies sociales par exemple, lorsqu’elles ont été subies pendant une longue période.

Les traitements efficaces contre les phobies

  • L’hypnose

L’hypnose peut s’avérer efficace pour vaincre une phobie. Cette méthode permet en effet d’identifier et d’éliminer l’objet à l’origine du stress du patient. L’hypnothérapeute tente d’identifier les différentes causes de la phobie pour aider son patient à y faire face, et trouver des solutions pour qu’elle se résorbe. Il replace ce dernier dans une situation où il s’est tout particulièrement senti en confiance, de façon à ce qu’il puisse atteindre une relaxation profonde et un contrôle sur soi qu’on appelle « état hypnotique ». C’est alors que le patient pourra déterminer les causes de sa peur irrationnelle, reprendre confiance en lui et maîtriser ses émotions face aux situations ou objets qui lui sont anxiogènes. L’hypnose présente un taux d’efficacité de 100 % chez les personnes réceptives lorsqu’il s’agit de combattre une phobie.

  • La thérapie

Pour se débarrasser efficacement d’une phobie, la thérapie cognitivo-comportementale a montré également d’excellents résultats. Il s’agit d’une approche psychothérapeutique qui consiste à confronter le patient à l’objet de sa phobie, et ce de manière progressive. Le thérapeute lui montre au préalable des techniques pour maîtriser et surmonter sa peur. Les résultats de cette méthode apparaissent au bout de quelques mois si le patient est régulier dans son suivi. La thérapie analytique permet également de traiter les phobies, mais en s’attaquant davantage à ses causes.

Il est possible aussi de prescrire un traitement médicamenteux au patient, en association au suivi psychothérapeutique, afin de soulager ses crises de panique et les symptômes de l’anxiété. Les traitements les plus courants sont les antidépresseurs et les anxiolytiques.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire