La fibromyalgie

La fibromyalgie

La fibromyalgie

La fibromyalgie ou syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID ) est une maladie caractérisée par des douleurs dans tout le corps. Il s’agit principalement d’un dérèglement du fonctionnement du système nerveux. Dans les pays industrialisés, elle touche plusieurs millions de personnes dont une grande majorité sont des femmes. En général, elle apparaît entre 30 et 60 ans.

Comment reconnaître les personnes fibromyalgiques ?

Les symptômes de la fibromyalgie sont multiples. On peut reconnaître les personnes atteintes de cette maladie par divers signes. Ces dernières ressentent davantage la douleur que les autres. Autrement dit, leur système nerveux réagit anormalement aux stimuli extérieurs. Une légère pression peut suffire à leur faire mal. Cette sensibilité à la douleur serait liée au dysfonctionnement de certaines zones du cerveau et à des anomalies de la transmission de l’influx nerveux. Puis, la fibromyalgie s’accompagne de diverses manifestations comme les troubles du sommeil, la fatigue, l’anxiété et les troubles de l’humeur.

Par ailleurs, il faut savoir que ce syndrome ne provoque pas de complications graves. Toutefois, il empêche la personne d’accomplir certaines activités quotidiennes à cause de la douleur.

Les causes de la fibromyalgie

La fibromyalgie survient suite à des dysfonctionnements neurologiques qui altèrent la sensibilité à la douleur. Cela peut également être dû à une anomalie musculaire, des altérations du système endocrinien ou hormonal, une infection virale, une anomalie du système immunitaire. L’hypersensibilité à la douleur peut être liée à une perception douloureuse de stimulations qui sont normalement indolores. Dans ce cas, on parle d’allodynie. Mais, il est également possible aussi que cette perception soit liée à des stimulations douloureuses qui ne sont pas normales. Ici, on peut parler d’hyperalgésie. 

La cause de la fibromyalgie peut être psychologique. En effet, d’après certaines analyses, cette maladie est due à des déclenchements ou de pérennisation de l’affection. Ceux-ci sont, entre autres, le stress, le traumatisme et bien d’autres.

Les différents traitements de la fibromyalgie

Actuellement, il n’existe pas de traitement précis de la fibromyalgie. Il est possible d’atténuer la douleur avec quelques médicaments. On peut citer entre autres les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS. Ces derniers ne doivent être utilisés qu’en dernier recours et il faut éviter de prolonger le traitement. L’emploi des AINS doit également se faire sous surveillance médicale.

Il faut noter que les médicaments, à eux seuls, ne peuvent pas guérir les personnes atteintes de fibromyalgie. Il est conseillé d’utiliser des approches complémentaires comme pratiquer une balnéothérapie ou des exercices musculaires. en effet, les activités physiques font partie intégrante du traitement de base de cette maladie. Enfin, l’une des solutions pour traiter la fibromyalgie est de suivre une psychothérapie. Celle-ci apporte des bienfaits significatifs. N’hésitez pas à demander l’avis d’un psychologue ou d’un psychanalyste avant toute proposition de traitement.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire