La dyslexie : un trouble à dépister dès le jeune âge

La dyslexie : un trouble à dépister dès le jeune âge

L’apprentissage de l’enfant lui permet d’acquérir des connaissances. Il est tout à fait normal qu’un enfant en bas âge ait des difficultés à lire, mais si cette difficulté perdure sur le long terme, il y a des probabilités qu’il soit atteint de dyslexie.

La dyslexie : c’est quoi ?

La dyslexie se définit comme un trouble de l’apprentissage du langage écrit. L’enfant, bien qu’il ne présente aucune déficience intellectuelle, a du mal à acquérir des techniques de langage qui lui permettent d’apprendre à lire. Et ce, malgré le fait qu’il suive une scolarité normale.  

Les différents signes de la dyslexie à travers les types

La dyslexie peut être répartie en différentes catégories selon les signes observés. On parle de dyslexie visuelle, lorsque les difficultés résultent d’erreurs visuelles.

La dyslexie par négligence qui est observée par la difficulté à focaliser son attention sur les lettres finales d’un mot.

La dyslexie profonde qui se manifeste par une difficulté accrue à lire des mots exprimant des notions abstraites.

La dyslexie phonologique, qui se rapporte  à la voix (sons, paroles). Ainsi, l’individu peut avoir des difficultés à prononcer des mots.

La dyslexie de surface se distingue par la lecture de mots irréguliers comme par la lecture de mots réguliers avec une difficulté à les orthographier.

Enfin, la dyslexie mixte, quant à elle, est caractérisée par un dysfonctionnement qui concerne la voix phonologique ainsi que le champ lexical à des degrés différents. 

Le type de dyslexie varie ainsi selon les signes. La dyslexie affecte souvent des enfants ayant une vue et une intelligence normale. Suite à une dyslexie, une dysorthographie peu succéder. C’est un trouble qui entraîne des difficultés à maîtriser l’orthographe. 

Les causes de la dyslexie

Les causes résultant de la dyslexie sont variables. Elles peuvent résulter de facteurs génétiques ou sont liées à un problème neuronales, ces derniers sont sollicités pour lire (théorie visuelle). La théorie phonologique met en cause des troubles de la représentation mentale, ainsi que de l’utilisation de la parole et des sons. 

Les symptômes observés de la dyslexie

La dyslexie est caractérisée par des symptômes cognitifs et des difficultés dans le cadre de l’apprentissage de la lecture et l’écriture. Dans l’aspect cognitif, on peut constater des difficultés de mémorisation ou de réflexion et de compréhension également orthographiques. Quant au développement, on peut remarquer un retard de l’enfant dans l’usage de la parole ou des troubles liés à l’apprentissage.    

Les traitements de la dyslexie

Un traitement peut être envisagé pour aider le sujet. Pour mieux traiter ce problème, il est nécessaire de la diagnostiquer le plus tôt possible, en observant les différents symptômes.

La prise en charge de la dyslexie est multidisciplinaire. Des séances d’orthophonie sont mise en place. Le dyslexique y apprend des techniques de compensation, afin de pouvoir accéder à des méthodes d’apprentissage.

En cas de troubles de l’attention ou d’hyperactivité (TDA/H), des traitements peuvent être prescrits par un médecin. 

Un aménagement du temps et de l’espace de travail de l’enfant est généralement mis en place pour optimiser les conditions d’apprentissage.

Un suivis chez un psychothérapeute peut s’avérer utile également pour mieux comprendre les mécanismes et aider le patient. 

 

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire