Contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, la peur de l’abandon reste un mal fréquent et ruine le quotidien de nombreuses personnes qui en souffrent. Diverses raisons peuvent causer ce trouble psychologique et ses symptômes diffèrent d’un individu à l’autre. Heureusement, les psychologues arrivent à détecter la source du problème et à le résoudre efficacement.

Causes de la peur de l’abandon

Comme tout trouble psychologique, la peur provient souvent d’un traumatisme ou d’une mauvaise expérience. Dans certains cas, le problème peut survenir durant l’enfance et continue à gâcher le bien-être de la personne à l’âge adulte. Pour d’autres, la crainte d’être rejeté apparaît suite à une rupture mal vécue ou au départ soudain d’un être cher.

Durant et après l’événement, les personnes sujettes à cette phobie n’ont pas conscience de leurs difficultés. Toutefois, dans le cadre des relations interpersonnelles (relations sociales, amoureuses ou professionnelles), ils développent des réflexes protecteurs, liés à la peur constante d’être à nouveau abandonné.

Chez un enfant, l’absence répétée des deux ou de l’un des parents, ou l’arrivée d’un petit dernier peut être responsable de cette peur de l’abandon. La  crainte d’être rejeté reste permanente.

Comment se manifeste la peur de l’abandon ?

Les symptômes de la peur de l’abandon diffèrent d’un individu à l’autre, en fonction de ce que chacun ressent. Les points communs entre ces manifestations d’angoisse résident dans le fait que les personnes concernées ont un besoin permanent d’être rassurées par leurs proches. Ainsi, ils arrivent à mieux vivre leur anxiété.

En réalité, la peur de l’abandon peut pousser à prendre ses distances avec des proches se sentant rejeté sans l’être, il ne s’agit là que d’un ressenti infondé. Dans un couple, on trouve toujours des excuses pour ne pas être avec l’autre, malgré le besoin d’être rassuré.

Afin de cacher ce sentiment à savoir la crainte d’être rejeté, l’individu préféré se réfugier derrière des colères irrationnelles contre son partenaire. L’envie de tout contrôler exprime également la peur de l’abandon. Avec le temps, cela peut se transformer en un comportement désagréable faisant croire à l’autre que sa présence ou son absence n’inporte pas.

Peut-on venir à bout de cette phobie de l’abandon ?

Les problèmes psychologiques liés à la peur de l’abandon paralysent de nombreuses personnes dans leur relation avec leur entourage. Cependant, essayer de la guérir par soi-même est très complexe, cela peut même rendre la situation encore plus complexe.

Par sa complexité, le traitement de la phobie de l’abandon nécessite l’intervention d’un thérapeute spécialisé. Vous pouvez venir à bout de ce syndrome en faisant appel à un psychothérapeute, un psychanalyste. En effet, une psychanalyse permettra de mettre en lumière les événements ayant provoqué cette peur d’être abandonné.

L’objectif de la thérapie est de faire disparaître ce sentiment profond de peur, le traitement peut être long. Il faut alors faire preuve de patience et de détermination afin d’obtenir le résultat escompté et revivre normalement,  il faut essayer d’apprendre à aborder les relations sereinement avec les autres.

Partager sur les réseaux sociaux