Devriez-vous démarrer une thérapie de couple ?

Devriez-vous démarrer une thérapie de couple ?

Faire le choix d’aller faire une thérapie de couple peut être un très grand pas. Cela implique d’admettre que les choses ne sont pas parfaites dans votre couple, ce qui est souvent difficile à faire et difficile à admettre. Mes patients ne sont par définition pas habitué à venir voir des thérapeutes de couple.

Cela peut sembler mystérieux et déroutant, sans oublier que cela peut nécessiter des efforts considérables – trouver le psy qui convient au couple. Souvent, l’idée de voir un psy pour couple reste en attente, on en parle on fait un pas en avant deux pas en arrière et pour ceux qui veulent sauver leur couple on fait le grand saut un jour, l’une des parties ou les deux pensant que cela peut être une bonne idée, souvent , ils me disent avoir un peu redouté ce moment.
Je ne manque pas de leur faire remarquer que cette démarche est courageuse car elle n’est pas simple, bien évidemment, ils se demandent si leurs problèmes de couple peuvent être vraiment résolus.

Voici quelques signes qu’il est temps.

Pour aider à démystifier le ces rendez-vous, j’ai décrit quelques cas courants que j’ai rencontré et qui indiquent qu’un couple pourrait potentiellement bénéficier de consulter un psy pour couple. 
Il est important de se rappeler que la plupart des thérapeutes, tant pour les couples que pour les particuliers, proposent des approches différentes.
Il me semble qu’il est important d’être parfaitement neutre avec le couple.
De laisser à chacun le temps de s’exprimer sans être interrompu et le temps d’être écouté. N’ayez pas peur de de me poser toutes les questions que vous même vous vous posez – le plus tôt sera le mieux afin de ne pas laisser les rapports se dégrader encore plus.

1. La confiance a été rompue.

L’une des raisons les plus courantes pour faire la démarche d’aller consulter un psy pour couple est le besoin d’aide pour surmonter un adultère. Cela a pu être de l’infidélité amoureuse, platonique ou sexuelle ! Cela à pu être une série de mensonges découvert un petit matin et qui semble briser littéralement. 

En tout état de cause, la reconstruction des fondements de la confiance peut paraître difficile à surmonter, c’est pourquoi je propose mon concours.

2. Les arguments se multiplient.

Avez-vous remarqué que le rythme de votre vie quotidienne change pour laisser place essentiellement à des conflits ? Peut-être que ce sont tous de “petits” arguments, ou peut-être que les crises sont énormes et laissent beaucoup de trace dans le couple.

Quoi qu’il en soit, c’est le rythme des disputes qui s’accélèrent et le dialogue ne semble plus possible. Peut-être que l’un de vous deux traverse une période difficile et douloureuse. Mais cela augmente le nombre de disputes dans le couple.

3. La communication est mauvaise.

Peut-être que le conflit qui parait n’est pas le seul problème, mais vous vous sentez constamment incompris ou ignoré. Ou peut-être avez-vous l’impression que vous plus ce qu’il se passe dans la tête de votre partenaire, comme si vous ne le connaissiez plus ces derniers temps; il ou elle pourrait aussi bien être devenu pour vous un étranger. 

Souvent, l’un des résultats les plus tangibles de la thérapie de couple est une reprise de la communication entre les partenaires, ce qui conduit à une amélioration majeure de la qualité de vie. 
Je vous donnerai les outils nécessaires pour vous permettre de vous reconstruire, ceux-ci vous aideront à vous retrouver, à vous entendre et à vous comprendre à nouveau.

4. Quelque chose ne va vraiment pas, mais vous ne savez pas quoi ni pourquoi.

Tout comme avec la thérapie individuelle, la thérapie de couple est parfois utile non seulement pour résoudre vos problèmes, mais aussi pour les identifier . 
Disons que quelque chose dans la dynamique de votre union a changé, mais vous ne pouvez pas vraiment décrire ou expliquer facilement le problème, dites-moi avec vos mots ce que vous ressentez sans la moindre peur d’un quelconque jugement .

Peut être ne vous sentez vous plus aussi à l’aise avec votre partenaire qu’auparavant mais vous ne savez pas pourquoi. Ce sont souvent des signes précoces que les rapports deviennent difficiles. 
Cela ne signifie pas qu’une seule personne est à l’origine, mais plutôt que la relation elle-même pourrait nécessiter le recours à un psy de couple ; cela sera bénéfique pour commencer à vous comprendre à nouveau.

5. Il y a quelque chose que vous voulez que votre partenaire sache, mais vous n’avez pas pu ou pas su le lui dire.

Je reçois mes patients dans mon cabinet en bordure de Paris, dans un cabinet très mignon aménagé pour que nous puissions avoir ce ressenti d’apaisement.

Ce lieu est un endroit sûr et propice pour évoquer des choses dont il est difficile de parler dans d’autres contextes. Je vous recevrai ensemble pour pas que l’un des deux puissent avoir l’impression que j’ai pu évoquer des choses avec le conjoint, je ne saurais rien de plus que ce vous voudrez bien me dire tous les deux, l’un devant l’autre

De nombreux couples se séparent pour des raisons comme un chômage de longue durée pour l’un ou l’autre, une crise sanitaire ou des troubles au sein d’une des familles  du partenaire. 
Vous ne pensez peut-être pas à consulter un psy pour couple immédiatement, vous vous dites, il s’est passé des choses très concrètes qui explique ce qu’est devenu notre couple; après tout, vous avez certainement des raisons de vous inquiéter. 

Mais souvenez-vous que si vous souhaiter gérer, régler votre problème de couple, c’est que vous tenez l’un à l’autre, c’est que vous tenez à ce que vous avez construit dans votre relation. Vous avez peut être juste besoin d’un petit coup de pouce par une intervention extérieure bienveillante.

6. Vous vous sentez coincé dans de mauvais schémas.

Il n’y a pas de limite au nombre de schémas que les partenaires développent dans la vie de tous les jours, à savoir comment et quand ils mangent et dorment (et un mauvais sommeil est associé à des problèmes conjugaux), combien de temps ils passent séparément ou avec d’autres, à qui s’occupe des différentes tâches ménagères, à la façon dont ils interagissent avec les familles des autres. 

Peut-être qu’un schéma dysfonctionnel et insatisfaisant est aussi simple que l’un des conjoints utilise toujours l’autre comme caisse de résonance pour les plaintes liées au travail, mais ne se soucie jamais de rendre la pareille sans perdre d’intérêt. 
Ou peut-être que c’est plus profond, comme une division de longue date des tâches ménagères qui semble injuste (ou exaspérante). Plus un modèle s’établit, cependant, plus il faudra d’énergie et de temps pour le changer. Mieux vaut commencer tôt.

7. L’ intimité émotionnelle a disparu ou a profondément diminué.

C’est presque un cliché pour deux partenaires d’avoir l’impression que «l’étincelle» a disparu après avoir passé une décennie ou plus ensemble, et qu’ils sont plus des colocataires que des âmes sœurs. 

Parfois, c’est simplement parce que la routine de la vie quotidienne a commencé à éclipser la capacité de se connecter, et c’est simplement une question de redéfinition des priorités. 

D’autres fois, il peut être plus insidieux et représenter deux partenaires qui se sont tranquillement séparés, ont changé de façon incompatible depuis longtemps ou ont même appris à répondre à leurs besoins ailleurs.

8. L’intimité physique est un problème.

Les problèmes sexuels peuvent être à la fois un symptôme et une cause de problèmes relationnels, ce qui signifie qu’ils sont souvent au premier plan des plaintes quotidiennes d’un couple. 
Parfois, le changement est évident et frustrant – un couple passe d’une intimité physique fréquente à presque aucune, et c’est choquant. 
D’autres fois, c’est un gel progressif de se réaliser sexuellement à peine satisfait. 
Parfois, il y a un conflit plus manifeste, avec un partenaire exprimant sa frustration, un partenaire constamment rejeté ou le sexe utilisé comme outil de négociation. 

Quel que soit le problème, un conseiller qualifié peut vous aider à commencer à y travailler.

Laisser un commentaire