You are currently viewing Tout savoir sur le trouble borderline

Tout savoir sur le trouble borderline

Le trouble de la personnalité borderline (TPB), ou trouble de la personnalité limite (TPL), est un trouble de la personnalité qui se caractérise par une instabilité des émotions du sujet, des relations très complexes avec les autres et des difficultés avec sa propre image. Ce trouble présente chez le sujet une impulsivité aiguë.

Le mot anglo-saxon est borderline, dont une traduction serait « cas-limite », mais le mot état-limite est celui utilisé. Cette expression sera utilisée en 1884 aux États-Unis par le psychiatre Charles Hamilton Hugues.

Les sujets atteints par ce trouble souffrent très souvent de dysphorie.

Les relations interpersonnelles sont extrêmement peu stables et ont une forte intensité. Le sujet pourra rapidement passer de l’idéalisation à la dévalorisation des autres. Il s’agit là d’un phénomène de défense de soi qui permet de décharger sa propre angoisse : réflexes impulsifs voire agressifs, trouble du comportement alimentaire, les personnes touchées par ce symptôme ont souvent une sexualité à risque, il arrive même qu’elles s’automutilent ou tentent de mettre fin à leurs jours. Ces occurrences provoquent ensuite un sentiment aigu de culpabilité et un sentiment de honte qui peut entraîner à nouveau une nouvelle phase de comportements impulsifs.

D’après les nombreuses thèses psychanalytiques, ce mot symbolise une sorte de frontière entre « l’organisation névrotique » et « l’organisation psychotique ». Ce trouble pourrait reposer sur l’angoisse de perte d’objet et serait l’objet d’un sentiment d’insécurité.

Les causes du trouble de la personnalité limite

Il est possible de recenser un grand nombre de facteurs qui peuvent causer un trouble borderline. D’ailleurs, c’est une maladie multifactorielle qui peut avoir des causes biologiques, génétiques ou même chimiques, notamment en cas de manque de sérotonine ou d’autres neurohormes. En outre, il peut venir de certaines anomalies cérébrales en particulier, au niveau de la zone de régulation des émotions.

Dans la majorité des cas, l’origine du trouble borderline peut venir des traumatismes durant l’enfance. Cela peut être un acte de violence physique, un abus sexuel, un manque de soins ou encore une séparation précoce avec un membre de la famille, notamment des parents. Ceux qui ont souffert de carences affectives ou de plusieurs événements stressants pendant leur adolescence pourront souffrir du TPL plus tard.

Il est tout de même à noter qu’un seul facteur n’induit pas à lui seul un trouble de personnalité borderline. En effet, il résulte davantage d’une association de plusieurs facteurs. De même, toute personne souffrant d’un trouble borderline n’a pas subi un traumatisme durant son enfance.

Les symptômes du sujet borderline

Les signes du trouble borderline sont très variables d’un individu à un autre. Cependant, le plus souvent, cela provoque des colères intenses et des sautes d’humeur qui se répètent fréquemment et ce, sans aucune raison visible pour un tiers.

Certaines dépressions chroniques ainsi que de l’anxiété généralisée peuvent faire partie des symptômes du trouble de la personnalité. Selon le degré d’atteinte du sujet borderline, la personne concernée peut associer ses sentiments avec des comportements suicidaires, il peut devenir dépendant de drogues, d’alcool ou encore rentrer dans une phase aiguë d’autodestruction.

Chez certains individus souffrant d’un trouble borderline, il y a une attitude de dévalorisation permanente durant laquelle ils se sentent incompris. D’autres ressentent un sentiment de vide, d’ennui et démontrent une instabilité dans leurs amitiés. Ces comportements peuvent être mal vus par les autres.

Les traitements des patients souffrant de TPL

Il existe des médicaments qui permettent de traiter le trouble borderline. Cependant, la psychothérapie comportementale semble être efficace pour traiter le TPL. En principe, plusieurs approches permettent de prendre en charge la personnalité borderline : le traitement basé sur la mentalisation, la thérapie comportementale et cognitive ou un soutien par un psychanalyste.

Il est toutefois à noter que les traitements du trouble borderline se fait à long terme puisqu’il comprend des séances individuelles et éventuellement des séances de groupe. En outre, le type de traitement est choisi en fonction du patient, en accord avec son médecin et/ou son thérapeute. Seul le diagnostic du trouble borderline peut déterminer le ou les traitements adaptés à un patient souffrant d’états limites.

Par ailleurs, selon l’intensité des symptômes du trouble, il se pourrait qu’un internement psychiatrique soit inévitable pour pouvoir stabiliser l’humeur du patient, ceci, le temps d’ajuster le traitement. Cependant, avec des traitements adaptés, une personne souffrant du TPL peut vivre normalement en société, seulement, cela nécessite un travail important et beaucoup de rigueur.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire