Peur des araignées – Arachnophobie

Peur des araignées – Arachnophobie

L’arachnophobie ou la peur des araignées est la phobie la plus ancienne et la plus courante dans la culture occidentale. Le mot arachnophobie est dérivé du mot grec «arachne» qui signifie araignées. La réponse aux araignées manifestée par un individu arachnophobe peut sembler irrationnelle aux autres et souvent à la victime elle-même.

Les causes de l’arachnophobie

Les scientifiques qui ont étudié cette peur des araignées expliquent qu’elle est le résultat d’une sélection évolutive. Cela signifie que l’arachnophobie est une réponse évolutive, car les araignées, en particulier les venimeuses, ont toujours été associées aux infections et aux maladies. Par conséquent, la peur des araignées déclenche une «réponse de dégoût» chez de nombreuses personnes.

Une étude menée au Royaume-Uni sur 261 adultes a montré que près de 32% de femmes et 18% d’hommes du groupe se sentaient anxieux, nerveux ou extrêmement effrayés face à une araignée (réelle ou images).

Les causes exactes de l’arachnophobie sont différentes pour différentes personnes:

  1. Pour certaines personnes, c’est une réponse apprise: ils apprennent à craindre les araignées après avoir vu d’autres avoir peur.
  2. Un déséquilibre dans les produits chimiques du cerveau peut être lié à l’arachnophobie
  3. La peur des araignées peut être un trait familial ou culturel: de nombreuses personnes en Afrique craignent les grosses araignées alors qu’en Afrique du Sud, où elles mangent des araignées, la plupart n’ont pas peur.
  4. L’expérience traumatique dans le passé impliquant des araignées est une autre raison de l’arachnophobie.

Les symptômes de l’arachnophobie

Les premiers symptômes de l’arachnophobie ou la peur des araignées peuvent apparaître dans l’enfance ou l’adolescence. Cependant, à la suite d’un épisode traumatique, certains ou tous les symptômes suivants peuvent être présents à tous les âges lorsque la victime est confrontée à l’objet de la phobie, dans ce cas, une araignée.

  1. Fréquence cardiaque rapide
  2. Vertiges
  3. Bouffées de chaleur ou de froid
  4. Sentiment de devenir fou et de perdre le contrôle
  5. Douleur thoracique
  6. Sentiment d’étouffement
  7. Incapacité à distinguer entre réalité et irréalité
  8. Transpiration tremblante
  9. Pensées de mort
  10. Nausée ou autre détresse gastro-intestinale

Chez certains individus arachnophobes, ces symptômes peuvent être déclenchés simplement en anticipant le contact avec une araignée. Même la vue ou la mention de toiles d’araignées peut déclencher une telle réponse.

Traitement de la peur des araignées

Les véritables victimes de la peur des araignées ont une aversion extrême pour ces créatures, à tel point que leur vie quotidienne peut être affectée. Ces individus montrent un besoin actif d’éviter les zones où des araignées peuvent être présentes.

Il est important de rechercher fortement le traitement choisi pour qu’il soit efficace. Les techniques de relaxation comme la méditation et les réaffirmations positives font également partie intégrante de la thérapie.

L’une des méthodes les plus modernes de traitement de l’arachnophobie comprend la désensibilisation systématique. Il s’agit d’une méthode qui a été utilisée pour traiter de nombreuses phobies différentes. Le but de la désensibilisation progressive est d’éliminer lentement son arachnophobie et d’aider l’individu à faire face à la peur. 

Vous pouvez entamer une psychothérapie ou psychanalyse ou une thérapie comportentale et cognitive pour vous sortir de cette angoisse

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est gravement touché par la peur des araignées, il est essentiel de demander de l’aide afin de mener une vie plus détendue. Il est possible d’éliminer l’arachnophobie mais la première étape consiste à demander de l’aide afin d’apprendre à faire face et à éliminer complètement la peur.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire