L’anorexie mentale

L’anorexie mentale

De nombreuses personnes ignorent encore ce qu’est l’anorexie mentale. Pourtant, cette maladie touche de plus en plus de personnes. Elle commence par une perte d’appétit et peut évoluer vers une maladie plus grave entraînant des dérèglements de toutes sortes. Il parait donc important de consulter un spécialiste dès les premiers symptômes.

Quels sont les symptômes de l’anorexie mentale ?

Le diagnostic de l’anorexie mentale, s’effectue par le médecin qui calcule l’IMC ou l’ indice de masse corporelle du patient. En effet, un signe avant-coureur de cette maladie est une perte de poids anormale allant au-delà de 15 %. Chez un homme adulte, cela peut se manifester par une baisse de libido et par des troubles de l’érection tandis que chez la femme, en plus de la perte de poids,  une aménorrhée peut apparaître. Chez l’enfant, le médecin relèvera un ralentissement de la croissance structurel la baisse de l’indice de masse corporelle. L’enfant en bas âge pourra également avoir des nausées et des douleurs sans raison évidente dans l’abdomen.

Quelles sont les causes de l’anorexie mentale ?

Plusieurs et différentes causes peuvent être à l’origine de l’anorexie mentale. Selon des études, cette maladie pourrait être héréditaire. En effet, si la mère de famille est anorexique, il y a des chances pour que les filles dans la famille le soient aussi. La cause peut également être d’origine neurologique suite à un dysfonctionnement de la sérotonine. Notons que la sérotonine, qui passe le message nerveux entre les neurones, est spécialement responsable de la stimulation de la zone du cerveau qui régule l’appétit. L’anorexie provient de problèmes psychologiques. La principale cause est le manque de confiance en soi, le désaccord avec soi-même et l’insatisfaction de son propre corps. 

Quelles sont les conséquences et les complications ?

Si les troubles alimentaires deviennent chroniques, des conséquences  pourraient concerner  l’ensemble du corps. On peut retrouver des troubles cognitifs, les cheveux qui s’affinent, qui se fragilisent et se perdent. L’anorexie peut aussi conduire au trouble du rythme cardiaque, à une insuffisance rénale et au développement de calculs rénaux, un affaiblissement des muscles, un dérèglement hormonal, un arrêt des règles pour les femmes et une fragilité des os. L’anorexie mentale peut donc avoir des conséquences dévastatrices sur la santé.

Comment traiter l’anorexie mentale ?

Il ne faut pas attendre trop longtemps lorsque l’on constate des symptômes. La première chose est de consulter un médecin. Dans la grande majorité des cas, la maladie est d’origine psychologique. Ainsi, une consultation chez un psychanalyste pourra vous aider à la prise en charge de cette maladie. Suivant le stade de la maladie , le traitement peut se faire par l’absorption de compléments alimentaires. Ainsi, les médecins pourront avoir recours à des perfusions ou des sondes gastriques. Néanmoins, il est toujours conseillé de consulter un psychanalyste pour travailler sur les causes psychologiques de cette pathologie.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire