Comportement antisocial de l’adolescent

Comportement antisocial de l’adolescent

L’adolescence est une période de transformation du corps, et de quête d’identité. Il n’est donc plus étonnant de voir des jeunes durant cette période qui rencontrent des problèmes personnels et sociaux. L’adolescent n’est plus un enfant et n’est pas encore un adulte, en effet, il est encore à la recherche de sa personnalité et de la personne qu’il veut devenir. Nous aborderons ici le comportement antisocial de l’adolescent.

Comment reconnait-on que l’adolescent a un comportement antisocial ?

Le comportement antisocial fait partie des troubles de conduite (TC) et il n’est pas difficile de le mettre en évidence chez un adolescent. En effet, le jeune peut adopter des conduites agressives envers les gens et/ou les animaux. Il peut également détruire des objets ou commettre des actes de vandalisme, s’opposer à toutes les propositions que l’on lui fait, et bafouer les règles. Ainsi, l’adolescent a un comportement antisocial lorsqu’il est violent, provoque des blessures, des dégradations,  fraudes ou encore commet des vols. Il est également possible que ce comportement antisocial se manifeste autrement, comme à travers l’isolation ou la fermeture sur soi. Le comportement antisocial a une origine multifactorielle.

Quelles sont les causes des comportements antisociaux de l’adolescent ?

L’origine du comportement antisocial diffère chez l’enfant ou d’adulte de l’adolescent. En effet, ces derniers rencontrent une désorientation personnelle car ils sont entrain de se construire d’un point de vue identitaire et physique. De plus, l’adolescent peut présenter des troubles hormonaux ou un problème d’hyperactivité qu’ils n’arrivent pas à contrôler, ou encore en réaction à des comportements maltraitants étant enfant. Tout cela peut avoir comme conséquence des comportements antisociaux, qui se manifestent de différentes manières.

Quelles sont les préventions d’un comportement antisocial ?

Le comportement antisocial est un trouble du comportement. De ce fait, les experts ont quelques recommandations à transmettre aux parents et aux éducateurs afin d’aider l’adolescent à se développer de manière optimale. Ainsi, il faut le conseiller et l’orienter pour qu’il trouve facilement son chemin, vers une voie qui lui correspond. Forcer n’est pas une solution pour convaincre un adolescent de se conduire selon les règles établies par la société. De plus, lorsque nous constatons donc qu’un jeune présente des signes de troubles du comportement, il ne faut pas attendre que la situation s’aggrave avant d’intervenir. Il sera donc plus prudent de solliciter les conseils d’un professionnel qui pourra vous accompagner de manière adaptée.

Comment traiter le comportement antisocial de l’adolescent ?

Le comportement antisocial peut évoluer et s’amoindrir avec le temps. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas, et attendre que ces comportements passent peut s’avérer être dangereux. La solution préconisée serait la prise en charge thérapeutique. Le thérapeute pourra aider l’adolescent à s’accepter et à accepter son entourage. Le spécialiste pourra également accompagner le parent de manière bienveillante dans ce qu’il traverse au niveau familial, afin de tisser autour de l’adolescent un réseau de soutien.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire