Comment Traiter la Catatonie ?

Comment Traiter la Catatonie ?

La catatonie est un trouble psychomoteur qui s’observe dans l’abus de psychotropes, et dans certaines pathologies psychiatriques telles que la démence précoce, la schizophrénie, les troubles bipolaires ou la dépression. La catatonie concerne 10 % des personnes hospitalisées en psychiatrie, et peut également être retrouvée dans des pathologies non psychiatriques, comme le trouble de stress post-traumatique.

Caractéristiques de la catatonie

La catatonie se caractérise par un état de stupeur, de passivité alternée d’excitation.

Du point de vue physique, les personnes ont tendance à :

  • Rester raides, figées, le regard fixé
  • Conserver les positions imposées
  • Reproduire involontairement et incontrolablement des gestes de l’interlocuteur
  • Hypersaliver ou hypertranspirer

Du point de vue psychologique :

  • Négativisme : c’est une opposition pathologique, une résistance de toute consigne
  • Mutisme : refus permanent de sollicitation d’autrui
  • Anorexie : refus d’ingérer
  • Le comportement inverse existe également, certains sont obéissants de façon automatique
  • Confusion mentale qui se caractérise par des troubles de l’attention, dysfonctionnement et désorganisation du psychisme

La catatonie évolue de manière cyclique, c’est pour cela que l’on trouve l’état de catatonie dans les troubles bipolaires. La personne peut être mélancolique et brusquement manifester une excitation. L’instant d’après, elle est violente et brutale (c’est la crise clastique). 

Comment traiter la catatonie ?

Les troubles en lien avec un état catatonique peuvent être soignés à l’aide de médicaments, et d’un accompagnement thérapeutique. Il existe en différentes sortes de thérapies comme les thérapies de groupe ou individuelles.

Ces thérapies se construisent autour de plusieurs courants, la psychanalyse, les thérapies cognitivo comportementales (TCC), l’hypnothérapie (EMDR) ou encore la Programmation Neurolinguistique (PNL). Nous nous orientons vers un courant ou l’autre suivant ce qui sera le plus adapté au patient.

La psychanalyse

Il s’agit d’une thérapie par la parole. La personne qui a des troubles catatoniques est une personne en souffrance.

Première étape : l’écoute 

L’écoute dans les séances de psychanalyse permettra au patient d’élaborer sur son histoire, sa souffrance, dans un espace bienveillant. 

Deuxième étape : la réorganisation psychique 

Élaborer sur son vécu permet au patient, au fur et à mesure, de se réorganiser psychiquement et à se réapproprier un rôle d’acteur dans sa vie. Il se donne les moyens de réussir et évite les échecs à répétitions. Il réorganise sa façon de penser, voire même sa parole, accompagné par son psychanalyste. Le fait d’apprendre à gérer ses angoisses peut amener une disparition totale ou partielle des troubles catatoniques.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire