Le syndrome du voyageur

Le syndrome du voyageur

Le syndrome du voyageur peut survenir subitement chez tout un chacun. Quand la réalité sur le pays de destination n’est pas celui auquel le touriste pensait. Ce choc crée un trouble psychique qui peut provoquer une paranoïa. Le syndrome du voyageur est un mal qui touche de plus en plus de touristes. Découvrez les symptômes, les précautions et le traitement idéal pour le syndrome du voyageur.

Quels sont les symptômes du syndrome du voyageur ?

Une personne qui est atteinte du syndrome du voyageur peut être dans un état délirant aigu pendant une crise. L’individu devient agressif et est sur la défensive avec la sensation d’une peur intense.

Il arrive que certains touristes attirent l’attention de la police locale et aillent finir par séjourner dans un centre psychiatrique. Si vous avez un malaise quelconque après votre arrivée dans un pays étranger. Il est important de consulter vite un spécialiste des troubles du comportement. Rentrez vite à votre hôtel et téléphonez à un proche.

Vous pouvez également vous rapprocher de votre consulat et demander un rapatriement sanitaire si de besoin. Une personne qui connait des phobies pendant un voyage est susceptible de présenter ce symptôme

Quelles précautions prendre avant chaque voyage ?

À l’ère de l’internet, le choc culturel et humanitaire ne devrait plus créer de troubles psychiques chez les touristes. Avant votre voyage, vous devez prendre le temps de vous renseigner sur votre pays de destination. Le syndrome du voyageur peut se développer à Rome, à Jérusalem etc.Qui sont des destinations où l’on peut se rendre pour des raisons religieuses et desquelles ont peut attendre des miracles.

La réalité est souvent frappante par rapport à l’image que la personne idéalise. Il est recommandé de voyager en groupe dans ces destinations. Vous devez parler de cette hypothèse à tout le monde pour qu’au moment venu, les accompagnants connaissent ce syndrome. Dans la plupart des cas, le retour au pays permet de se reprendre. Cependant, un suivi par un professionnel est conseillé. Les conseils et les soins d’un psychanalyste peuvent vous libérer de toutes phobies.

Que propose la psychanalyse ?

Le suivi par un coach, un psychiatre ou un psychanalyste est incontournable pour les touristes qui ont déjà eu des antécédents. Les effets des émotions intenses sont incontrôlables sur l’organisme. Les hallucinations, la peur extrême, les sueurs froides sont des signes qui ne mentent pas sur votre état psychique. La vue de la saleté, la pauvreté, la misère, l’extase religieuse et bien d’autres encore ont pu être l’élément déclencheur du syndrome du voyageur. Les techniques d’un psychanalyste peuvent être la libération de la parole.

Chaque cas est unique, il arrive que quelques séances suffisent à une personne pour être totalement guérie de cette phobie maladive. Plus tard, il vous serait possible de revenir dans ce pays qui vous a tant secoué. Il est prouvé que ceux qui ont présenté le syndrome du voyageur reviennent régulièrement dans ce pays. Le psychanalyste va vous amener à prendre conscience de votre réaction excessive face à une situation. 

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire