Syndrome de résignation 

Syndrome de résignation 

Syndrome de résignation.

Le syndrome de résignation désigne un trouble psychique qui affecte principalement les enfants et les adolescents psychologiquement traumatisés au cours d’un processus de migration long et fatigant. Ce syndrome existe a été répertorié en Suède il y a à peu près 20 ans. On le trouve  chez les réfugiés. Les médecins qui ont étudié ce trouble n’ont toujours pas trouvé d’explication à cette pathologie.

Informations sur le syndrome de résignation

Depuis une décennie en Suède, le syndrome de résignation touche de nombreux enfants âgés entre 8 et 15 ans. La majorité de ces derniers sont des enfants originaires de parents de l’ex-URSS et de l’ex-Yougoslavie. La cause principale est de ne pas obtenir un permis de séjour. Ils ne veulent pas rentrer dans leur pays natal et c’est qui entraîne cette sorte de maladie. Les personnes atteintes de cette dernière ne font que dormir comme la belle au bois dormant. Ils sont insensibles à la douleur. Cependant, ils ne souffrent d’aucun mal organique identifiable. Ils semblent avoir perdu la volonté de vivre.

Cette maladie est vraiment unique parce qu’une fois que le gouvernement accorde le permis de séjour aux familles de l’enfant, il commence progressivement à revenir à la vie. Il sort de cet état petit à petit.

Comment se présente le syndrome de résignation ?

En Suède, le syndrome de résignation a touché plus de 400 enfants entre l’an 2000 et 2005. Même si aujourd’hui, cette maladie cesse petit à petit, des enfants continuent encore chaque année d’entrer dans ce pays. S’ils ne reçoivent pas le permis d’y séjourner, ils contractent ce syndrome. En 2017, on a recensé plus de 60 cas. Ils deviennent passifs, immobiles, muets, sans tonus et incapables de boire ou  manger. 

Si l’on ne traite pas rapidement le syndrome de résignation, le corps de la personne atteinte peut se fatiguer, ses membres deviennent mous et poreux. Même avaler leur salive lui demande un grand effort. On peut donc dire que ces enfants ne ressentent plus rien.

Comment soigner le syndrome de résignation ?

Selon une étude, une personne est atteinte du syndrome de résignation parce qu’elle n’a pas pu obtenir un visa pour rester ce nouveau sol. Cela a entraîné un mal-être psychique chez elle. Selon la communauté médicale, cette maladie est une réaction à deux traumatismes à savoir le harcèlement dans le pays de naissance et la peur de devoir rentrer alors qu’on a commencé à s’adapter au nouveau. Le seul remède pour soigner ce syndrome serait dans ce cas de rester dans le pays d’adoption. Le patient ne recouvrera la santé qu’en recevant une autorisation de résidence permanente dans ce pays.

La consultation auprès d’un psychologue ou d’un psychanalyste peut s’avérer également nécessaire pour soigner le syndrome de résignation. Ce spécialiste pourra apporter une aide précieuse au patient. Il accompagne l’enfant dans la voie de guérison. Pour les cas les plus graves, il faudra une hospitalisation et une alimentation par sonde.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire