You are currently viewing Comment traiter le syndrome de Münchhausen ?

Comment traiter le syndrome de Münchhausen ?

Comment traiter le syndrome de Münchhausen ?

L’étymologie de ce syndrome vient de celui du baron de Münchhausen qui était un militaire, enrôlé comme mercenaire dans l’armée, il lui est attribué des faits d’armes admirables, voire même invraisemblables. Le baron de Münchhausen se présente plus généralement en France sous le nom de  « Baron de Crac » (Crac, comme le mensonge).

Enfant ou adulte de tout âge et de tout horizon peuvent être victimes du syndrome de Münchhausen. C’est un trouble psychosomatique découvert dans les années 50 par le docteur Richard Asher. Mais qu’est-ce exactement et comment le soigner ? On fait le point.

Qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen ?

Dit simplement, ce syndrome est le fait de simuler une maladie et ses symptômes. Le but étant d’attirer la sympathie de son entourage. Pour la petite histoire, le premier syndrome de Münchhausen découvert a été celui d’un patient qui se mutilait et inventait des maladies pour s’attirer la sympathie des médecins et des infirmiers.

Aucune cause évidente ne vient l’expliquer. Toutefois, selon quelques psychanalystes, ce genre de pathologie est souvent le fruit d’un trauma ancien,  d’une enfance douloureuse et d’un manque d’affection. Cela pousse certaines personnes à tout mettre en œuvre pour demeurer le centre d’attention.

Très fréquente chez la gente masculine, cette maladie peut aussi toucher les femmes, mais surtout les individus dans l’âge ingrat, dit de l’adolescence. Ceux qui ont eu des antécédents psychiatriques sont plus vulnérables face à ce genre de trouble. D’ailleurs, comme la pathologie peut paraître parfois complexe, il faut s’attarder sur le dossier du patient pour confirmer le diagnostic.

Victime de syndrome de Münchhausen : les symptômes

Il y a toutefois quelques symptômes qui peuvent avancer l’hypothèse d’un syndrome de Münchhausen. Les patients ont tendance à se mutiler. Ils portent des traces de scarification. Ils peuvent aussi présenter des signes d’hypocondrie et demander fréquemment une assistance médicale qui s’avère inutile.

Quel traitement pour le syndrome de Münchhausen ?

Il s’agit d’une maladie psychologique. En tant que telle, la meilleure solution pour la traiter reste de suivre un traitement par une psychothérapie. La psychanalyse s’avère efficace. La thérapie comportementale et cognitive (TCC) propose des exercices simples qui vont modifier le comportement du patient : l’aider à mieux accepter son enfance, sa vie et avoir plus confiance en lui-même.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire