Internet et le syndrome de Münchhaussen

Internet et le syndrome de Münchhaussen

Internet et le syndrome de Münchhaussen, une nouvelle maladie psychologique 

Vous connaissez déjà le syndrome de Münchhaussen ? C’est une simulation de maladie qui vise à attirer l’attention de l’entourage. L’arrivée d’internet a entraîné l’évolution de cette pathologie. Désormais, nombreux sont également ceux qui souffrent d’un syndrome de Münchhaussen par internet.

Le syndrome de Münchhaussen via les forums

Les principes de la maladie restent les mêmes. Il s’agit d’une pathologie psychologique qui consiste à s’inventer des maladies, mais qui se passe cette fois via les forums de discussion en tout genre ou les messageries privées. Cela peut être des publications simples, mais certains patients vont plus loin. Ils peuvent poster des articles expliquant en détail leur maladie imaginaire, parfois allant jusqu’à mimer les symptômes d’un véritable patient qui se trouverait dans leur entourage.

En 1977, Roy Meadow, docteur en médecine pédiatre de son état a décrit, une forme de sévices sur des enfants dans laquelle des parents étaient les coupables, il s’agissait là de deux mamans, elles modifiaient les urines pour donner l’impression de maladies chez leurs chérubins : l’urine de leur premier enfant, étaient d’une teinte venant des règles de la mère, provoquant un grand nombre d’opérations médicales ; l’urine de leur second enfant, prénommé Charles, montrait de hauts niveaux de sodium, Il avait été déposé par une infirmière qui n’était autre que sa maman, il décéda à l’hôpital.

La pathomimie ou trouble factice est d’autant plus facile de nos jours à simuler puisque qu’internet livre tout un panel d’informations sur les différentes maladies : symptômes, causes, traitements, origines, etc. Les sujets victimes du syndrome de Münchhaussen sur internet peuvent donc facilement mimer les symptômes de n’importe quelle maladie afin de provoquer la sympathie et l’empathie au sein de la communauté virtuelle.

Plus fréquent que le syndrome de Münchhaussen classique

Le syndrome de Münchhaussen sur internet serait plus fréquent que le syndrome classique. Et pour cause, internet laisserait plus de liberté aux personnes atteintes de troubles  à cause de l’anonymat qu’il propose. En outre, en ligne, vous avez des centaine de millions de plateformes de discussion possibles sur lesquelles vous pouvez vous étendre. Il existe bien des sites de soutien aux victimes de tous genre. Ce sont normalement des sites de soutiens aux victimes de certaines maladies qui attirent énormément de monde : Des sites sur lesquels les personnes atteintent du syndrome de Münchaussen peuvent se répandre sous couvert de plusieurs identités, ils peuvent mimer plusieurs maladies, des plus graves aux plus simples pour ne jamais être en manque de public.

Depuis le boum d’internet, aussi bien des patients que des personnels médicaux se connectent quotidiennement sur les plateformes de discussion et de soutien pour les malades. Les personnes peuvent donc toujours y trouver un public pour se lamenter.

Soigner le syndrome de Münchhaussen sur internet est plus compliqué

 Comme tout se passe en ligne, l’entourages met plus de temps à identifier le problème. Et bien évidemment, la majorité des sujets sont dans le déni. Les professionnels de santé proposent tout un dispositif thérapeutique individuelle ou en famille et des séances de thérapies familiales afin de trouver l’origine de cette pathologie. 

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire