Qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen par procuration ?

Qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen par procuration ?

Qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen par procuration ?

Appelé syndrome de Meadow, le syndrome de Münchhausen par procuration ou SMpP est un trouble qui décrit une forme grave de maltraitance, le plus souvent des coups portés à un enfant par un adulte qui en a la responsabilité. Ces sévices provoquent chez l’enfant des problèmes de santé sérieux et répétés. Ce syndrome touche généralement de jeunes patients âgés en moyenne de 40 mois.

Les facteurs nécessitant le recours aux soins

Le recours aux soins d’un patient atteint du syndrome de Münchhausen par procuration peut être favorisé par différents facteurs. Concernant l’enfant, cette sorte de maladie peut entraîner des troubles somatiques ou de l’humeur, à savoir anxiété et dépression. Des maux concomitants ou préexistants considérés comme une sérieuse maladie peuvent aussi être engendrés.

Puis, pour les parents, ce syndrome provoque une capacité cognitive ou intellectuelle insuffisante pour reconnaître l’importance exacte de symptômes physiques chez l’enfant. Il peut même entraîner des problèmes de couple, des soucis financiers ou professionnels et des problèmes de santé familiaux. L’anxiété, la dépression ou autre trouble psychiatrique font également partie des conséquences de ce syndrome pour les parents.

Les symptômes du syndrome de Münchhausen par procuration

Les personnes qui souffrent du syndrome de Münchhausen par procuration simulent tous les symptômes d’une maladie afin d’attirer sur elles l’attention des médecins et des soignants. Elles ont tendance à se trouver des douleurs et autres symptômes là où ils n’existent pas comme des maux de tête, des malaises… Certains patients vont même jusqu’à induire volontairement en erreur les analyses médicales telles que la prise de la température, les tests urinaires et bien d’autres.

Par ailleurs, il faut également noter que les personnes atteintes de ce syndrome peuvent se soumettre à un risque infectieux, de brûlure, d’empoisonnement afin de développer de vrais symptômes. En feignant d’être malade, elles peuvent se faire hospitaliser et même se faire opérer inutilement.

Le traitement du syndrome de Münchhausen par procuration

Le syndrome de Münchhausen par procuration est un trouble psychologique complexe et son traitement l’est tout autant. Seulement, il est parfois très compliqué pour les professionnels de santé de diagnostiquer le syndrome de Münchhausen par procuration. En effet, les patients sont souvent très convaincants dans leurs propos et dans leur simulation de symptômes. Pour y parvenir, ils vont même jusqu’à prendre des médicaments pour déclencher les signes d’un malade. Ainsi, pour trouver la vérité sur l’histoire, le médecin se réfère à l’entourage du patient. Il va aussi consulter le dossier médical de la personne. Il faut également savoir que la prise en charge et le traitement du syndrome de Münchhausen par procuration peuvent être difficiles à mettre en place, car les patients refusent généralement d’admettre la fausseté des signes cliniques.

Dans le cas où le médecin arriverait à faire admettre au patient la présence de ce syndrome, il va prescrire une consultation chez un psychologue ou un psychiatre si le trouble est grave. En présence d’une personne atteinte de ce type de trouble, le psychanalyste va évaluer l’état de santé mentale du patient. C’est en rapport avec cela qu’il va définir les méthodes appropriées pour le guérir. L’hospitalisation peut être nécessaire pour prendre en charge le patient.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire