You are currently viewing Tête qui explose : tout savoir sur ce syndrome

Tête qui explose : tout savoir sur ce syndrome

Tête qui explose : tout savoir sur ce syndrome

Expliqué dès les années 1920 par le psychiatre gallois Robert Armstrong-Jones, le syndrome de la tête qui explose est dans le spectre des troubles du sommeil, partie intégrante des parasomnies de type hypnagogiques. Il est expliqué par Isabelle Arnulf comme un état de conscience atypique entre celui du sujet éveillé et du sommeil de la première phase : l’endormissement va inclure des hallucinations pendant la nuit.

Une parasomnie se caractérise par des sensations physiques apparaissant au moment de la transition veille/sommeil. Le somnambulisme fait partie des parasomnies les plus fréquentes. Nous pouvons noter également, dans ce spectre, la paralysie du sommeil pendant laquelle les personnes touchées pensent être totalement paralysées. Nous pouvons noter d’autres cas tels que les sexsomnies, conduites sexuelles non maitrisées.

Généralement caractérisée par des hallucinations sonores ou visuelles qui empêchent le sommeil, la tête qui explose semble toucher actuellement de plus en plus de personnes. Pourtant, elle reste assez méconnue du grand public.

Le syndrome de la tête qui explose, c’est quoi ?

Le syndrome de la tête qui explose demeure un trouble du sommeil. Le malade qui en souffre ne ressent aucune douleur, mais les symptômes l’effrayent tout de même. En plus de souffrir d’hallucinations sonores, il peut aussi avoir des hallucinations visuelles. Ce sont elles qui le réveillent durant son sommeil. À titre de comparaison, on peut dire que les bruits qu’il entend ressemblent à ceux d’une porte qui claque, à une explosion ou encore à une fusillade. Cela provoque du stress, de la peur et en même temps de la confusion chez le malade. 

Les causes apparentes du syndrome de la tête qui explose

À l’heure actuelle, le syndrome de la tête qui explose attire encore la curiosité de nombreux scientifiques du monde entier en raison de la méconnaissance de ses causes. En effet, à l’heure actuelle, les causes de ce syndrome ne sont pas encore clairement définies. Des études ont certes démontré qu’il est causé par le stress, l’anxiété et la grande angoisse ressentie par le patient avant d’aller se coucher.

Quels traitements pour le syndrome de la tête qui explose ?

Des études montrent les effets bénéfiques de certains antidépresseurs pour pallier ce syndrome. Par ailleurs, la méditation ou la relaxation sont aussi des techniques très efficaces.

Dans le cadre de ce trouble, les patients craignent un accident vasculaire cérébral. Les spécialistes, qui sont majoritairement des médecins, des psychologues ou des neurologues doivent de ce fait vérifier durant leurs diagnostics s’il ne s’agit pas d’un épisode d’épilepsie. Éventuellement, ils peuvent alors prescrire des médicaments qui auront pour rôle de renforcer la somnolence chez le patient et d’éviter ainsi les réveils durant la nuit. Toutefois, le syndrome de la tête qui explose se révèle assez gênant pour que le bénéfice du traitement prime sur les effets secondaires du médicament. De ce fait, la pratique de la relaxation peut aider à se détendre après ces réveils pour les moins brutaux… D’où la nécessité de recourir aux soins d’un psychanalyste.

Ce dernier demeure effectivement le meilleur recours pour atténuer les effets néfastes de ce syndrome. Avec leur expertise, ils peuvent aider les patients qui en sont atteints. Un thérapeute en thérapie comportementale et cognitive (TCC) pourra alors suggérer au malade de suivre des séances régulières pour qu’il puisse se détendre et se relaxer. Cela est indispensable pour éviter d’aggraver son manque de sommeil. 

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire