You are currently viewing La peur de l’océan – Thalassophobie

La peur de l’océan – Thalassophobie

Il existe de nombreuses phobies associées aux plans d’eau et la thalassophobie en fait partie. Elle fait référence à une peur intense et souvent injustifiée de l’océan. Le mot thalassophobie vient du grec thalassa qui signifie mer ou océan et phobos qui signifie crainte ou peur.

La thalassophobie est souvent liée à la peur de l’eau salée, des grosses vagues,  de l’éloignement de la terre ainsi qu’à celle du vaste vide. Certains thalassophobes pourraient ne pas avoir peur de la mer en soi ; ils ont simplement peur de rencontrer des créatures marines. Les océans sont vastes et relativement inexplorés et les personnes souffrant déjà de troubles anxieux les craignent en raison de leurs « mystères ». Parfois, des termes comme aquaphobie et hydrophobie sont souvent utilisés pour décrire la thalassophobie. L’aquaphobie est en fait la peur de toutes sortes de plans d’eau ou des inondations dues aux pluies, et peut même parfois être déclenchée par l’eau dans une baignoire. 

Les causes de la thalassophobie

Un événement négatif ou traumatisant (vécu directement ou indirectement) peut également déclencher une peur profonde des océans. Parfois, les parents ou les tuteurs donnent, sans le savoir, des informations susceptibles de déclencher la thalassophobie chez les enfants.

Les symptômes de la phobie de l’océan

Certains cas de thalassophobie sont si graves que les symptômes peuvent interférer avec la vie quotidienne de la victime. Dans d’autres cas, ils peuvent se manifester uniquement lorsque le phobique est amené sur le rivage. Certains pourraient être incapables de regarder des photos ou des images de l’océan et encore moins des films les impliquant.

En règle générale, la phobie des océans présente une variété de symptômes physiques et émotionnels tels que :

  1. Tremblements à la vue de l’océan
  2. Se sentir terrifié à tel point que des images fixes de la mort traversent l’esprit du phobique
  3. Se sentir détaché de la réalité, engourdi ou incapable de s’exprimer clairement
  4. Pleurs, fugues, etc.
  5. Détresse gastro-intestinale, nausées

Naturellement, ceux-ci peuvent interférer avec des activités sociales impliquant des plages ou lorsque le phobique doit fréquemment être en contact avec la mer.

Surmonter la thalassophobie

Plusieurs types de thérapies ont montré des résultats positifs pour surmonter la peur de l’océan.

Les TCC (thérapie cognitivo-comportementale) aident à comprendre comment l’esprit crée la réalité. Cela aide le phobique à littéralement « reprogrammer son esprit » pour créer une réponse différente de ce qu’il fait normalement lorsqu’il affronte l’objet de ses peurs, dans ce cas, l’océan. Plusieurs sessions peuvent être nécessaires pour minimiser et éliminer la phobie des océans, en fonction de sa gravité.

Un autre moyen efficace de surmonter la peur intense des océans est d’utiliser la psychanalyse. Comprendre peut aider à rationaliser son angoisse. S’exposer progressivement à l’océan peut aussi, au fil du temps, aider à vaincre complètement la thalassophobie.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire