Le Trouble Affectif Saisonnier (TAS)

Le Trouble Affectif Saisonnier (TAS)

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression lié aux changements de saison. Le TAS commence et se termine à peu près à la même période chaque année. Si vous êtes comme la plupart des personnes atteintes de TAS, vos symptômes commencent à l’automne et se poursuivent pendant les mois d’hiver, minant votre énergie et vous donnant mauvaise humeur. Moins souvent, le TAS provoque une dépression au printemps ou au début de l’été.

Le traitement du TAS peut inclure la luminothérapie (photothérapie) et la psychothérapie.

N’évaluez pas ce sentiment annuel comme un simple cas de «blues d’hiver» ou d’une dépression saisonnière que vous devriez affronter seul. Prenez des mesures pour garder votre bonne humeur et votre motivation stable tout au long de l’année.

Symptômes

Dans la plupart des cas, les symptômes de troubles affectifs saisonniers apparaissent à la fin de l’automne ou au début de l’hiver et disparaissent pendant les jours plus ensoleillés du printemps et de l’été. Moins fréquemment, les personnes présentant le schéma opposé présentent des symptômes qui commencent au printemps ou en été. Dans les deux cas, les symptômes peuvent commencer de façon légère et s’aggraver à mesure que la saison avance.

Les signes et symptômes du TAS peuvent inclure:

  • Se sentir déprimé presque toute la journée, presque tous les jours
  • Ne plus s’intéresser aux activités que vous aimiez autrefois
  • Avoir une faible énergie
  • Avoir des problèmes de sommeil
  • Perte de l’appétit et perte de poids
  • Se sentir fatigué ou au contraire agité
  • Avoir des difficultés à se concentrer
  • Se sentir désespéré, sans valeur ou coupable
  • Avoir fréquemment des pensées de mort ou de suicide

Automne et hiver

Les symptômes spécifiques du TAS hivernal, parfois appelé dépression hivernale, peuvent inclure:

  • Dormir trop longtemps
  • Un appétit modifié par rapport à vos habitudes, en particulier une envie d’aliments riches en glucides
  • Prise de poids
  • Fatigue ou manque d’énergie

Printemps et été

Les symptômes spécifiques au trouble affectif saisonnier d’apparition estivale, parfois appelé dépression estivale, peuvent inclure:

  • Troubles du sommeil (insomnie)
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids
  • Agitation ou anxiété

Changements saisonniers du trouble bipolaire

Chez certaines personnes atteintes de troubles bipolaires, le printemps et l’été peuvent entraîner des symptômes de manie ou une forme de manie moins intense (hypomanie), et l’automne et l’hiver peuvent être une période de dépression.

Quand voir un psychothérapeute ?

Il est normal d’avoir des jours où vous vous sentez mal. Mais si vous vous sentez déprimé pendant des jours et que vous ne pouvez pas être motivé pour faire des activités que vous aimez normalement, consultez un psychothérapeute. Ceci est particulièrement important si vos habitudes de sommeil et votre appétit ont changé, si vous vous tournez vers l’alcool pour vous réconforter ou vous détendre, si vous vous sentez désespéré ou pensez au suicide.

Les causes

La cause spécifique du trouble affectif saisonnier reste inconnue. Certains facteurs peuvent cependant entrer en jeu:

  • Votre horloge biologique (rythme circadien). La luminosité qui diminue à l’automne et en hiver peut provoquer un TAS hivernal. Cette diminution de la lumière du soleil peut perturber l’horloge interne de votre corps et entraîner un sentiment de dépression.
  • Niveaux de sérotonine. Une baisse de la sérotonine, une substance chimique du cerveau (neurotransmetteur) qui affecte l’humeur, pourrait jouer un rôle dans le TAS. Une lumière solaire moindre peut provoquer une baisse de la sérotonine pouvant déclencher une dépression.
  • Niveaux de mélatonine. Le changement de saison peut perturber l’équilibre du niveau de mélatonine du corps, qui joue un rôle dans les habitudes de sommeil et l’humeur.

Facteurs de risque

Le trouble affectif saisonnier est diagnostiqué plus souvent chez les femmes que chez les hommes. De plus, le TAS survient plus fréquemment chez les jeunes adultes que chez les adultes plus âgés.

Les facteurs qui peuvent augmenter votre risque de trouble affectif saisonnier comprennent:

  • Histoire familaie. Les personnes atteintes de TAS peuvent être plus susceptibles d’avoir des parents atteints de TAS ou d’une autre forme de dépression.
  • Avoir une dépression majeure ou un trouble bipolaire. Les symptômes de la dépression peuvent s’aggraver de façon saisonnière si vous avez l’une de ces conditions.

Complications

Prenez au sérieux les signes et les symptômes d’un trouble affectif saisonnier. Comme avec d’autres types de dépression, le TAS peut s’aggraver et entraîner des problèmes s’il n’est pas traité. Ceux-ci peuvent inclure:

  • Une angoisse à voir du monde  
  • Problèmes à l’école ou au travail
  • Abus de substances
  • Autres troubles de santé mentale tels que l’anxiété ou les troubles de l’alimentation
  • Pensées ou comportement suicidaires

Le traitement peut aider à prévenir les complications, surtout si le TAS est diagnostiqué et traité avant que les symptômes ne s’aggravent.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire