You are currently viewing L’analyse des rêves et son utilisation en psychanalyse

L’analyse des rêves et son utilisation en psychanalyse

L’analyse des rêves est une technique thérapeutique essentiellement connue pour son utilisation en psychanalyse. Sigmund Freud considérait les rêves comme « la voie royale » vers l’inconscient, et leur analyse fut développée comme un moyen de puiser dans ce matériau inconscient.

Qu’est-ce qu’un rêve ?

Un rêve comprend les images, les pensées et les émotions ressenties pendant le sommeil. Les rêves peuvent être extraordinairement intenses, émotionnels ou très vagues, éphémères, déroutants ou même ennuyeux. Certains  sont joyeux, tandis que d’autres sont effrayants ou tristes. Parfois, ils semblent avoir un récit clair, tandis que d’autres n’ont en apparence aucun sens.

Il existe de nombreux questionnements sur le rêve et le sommeil. Les scientifiques postulent que presque tout le monde rêve deux heures par nuit, qu’ils s’en souviennent au réveil ou non.

Les rêves fournissent une expression inconsciente

Conformément à la perspective psychanalytique, la théorie des rêves de Sigmund Freud suggère que ceux-ci représentent les désirs inconscients, les pensées, la réalisation de souhaits et les motivations. Selon l’opinion de Freud sur la personnalité, les gens sont animés par des pensées et des désirs réprimés primitifs, comme les instincts agressifs et sexuels, qui sont détournés de la conscience. Alors que de nombreuses affirmations ont été démystifiées, certains experts croient qu’il y a une validité derrière l’idée que les pensées refoulées apparaissent souvent dans les rêves.

L’interprétation des rêves

Freud croyait que les désirs refoulés se frayent un chemin vers notre conscience via nos rêves. Il a également discerné la signification symbolique des images, apparemment aléatoires, et du contenu émotionnel qui les composent, créant une méthode d’interprétation des rêves.

Le but des rêves sous cette idéologie est de faire remonter à la surface les souhaits refoulés et les désirs les plus profonds. Ainsi, le rêveur pourra affronter ses sentiments refoulés. Dans son célèbre livre « L’interprétation des rêves », Freud écrit qu’ils sont « des accomplissements déguisés de désirs refoulés ».

Il y décrit deux composants différents des rêves : le contenu manifeste et le contenu latent.    

  • Le contenu manifeste : composé des images, des pensées et du contenu réels présents dans le rêve
  • Le contenu latent : représente la signification psychologique cachée du rêve

La théorie de Freud a contribué à l’essor de l’interprétation des rêves, qui reste populaire aujourd’hui. De nombreux experts estiment qu’ils jouent un rôle important dans le traitement des émotions et des expériences stressantes.

L’utilisation de l’analyse des rêves en thérapie

Psychanalyse

Dans la théorie psychanalytique, les rêves représentent la réalisation de souhaits, de désirs inconscients et les conflits. Ils revêtent à la fois un contenu manifeste et latent. Le contenu manifeste comprend les informations  dont le rêveur se souvient. Le contenu latent représente la signification symbolique refoulée intégrée dans le rêve. Pendant leur analyse, la personne en thérapie partage le contenu manifeste avec le thérapeute. Une fois que  des symboles spécifiques  en ont été extraits, le thérapeute utilise l’association libre pour faciliter l’exploration du matériau refoulé, c’est à dire, le contenu latent.

Analyse jungienne

L’analyse jungienne est similaire à la psychanalyse de Freud en ce que les rêves sont sondés pour le matériel inconscient et les symboles sont explorés pour une signification cachée. Cependant, dans l’analyse jungienne des rêves, le rêveur a une approche plus cruciale pour déverrouiller le message du rêve. De plus, les rêves sont considérés comme des tentatives d’exprimer et de créer plutôt que comme des efforts de refoulement et de déguisement, comme dans la théorie de Freud. L’analyse  jungienne des rêves est basée sur la conviction de Jung que, à moins que l’interprétation ne résonne avec le rêveur, celle-ci n’est pas utile.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire