Comprendre l’Étude des Rêves

Comprendre l’Étude des Rêves

L’étude des rêves est une technique thérapeutique en psychanalyse. Sigmund Freud considérait les rêves comme « la voie royale » vers l’inconscient. Il a développé l’analyse des rêves, ou l’interprétation des rêves, comme un moyen de puiser dans l’inconscient.

L’utilisation de l’étude ou l’analyse des rêves en thérapie

La plupart des modèles théoriques utilisent de la même manière les principes de base de l’analyse du rêve. Une personne en thérapie relate un rêve au thérapeute, une discussion et un traitement s’ensuivent, et de nouvelles informations sont glanées à partir du rêve. À la fin du processus, le thérapeute peut aider la personne à appliquer les nouvelles informations de manière utile. Bien que ces similitudes existent, chaque modèle de thérapie applique l’analyse des rêves de différentes manières.

La psychanalyse

Dans la théorie psychanalytique, les rêves représentent l’accomplissement des souhaits, les désirs inconscients et les conflits. Les rêves contiennent à la fois un contenu manifeste et latent.  Lors de l’analyse du rêve, la personne en thérapie partage le contenu manifeste du rêve avec le thérapeute.  Une fois que des symboles spécifiques ont été extraits du contenu manifeste, le thérapeute utilise l’association libre pour faciliter l’exploration du matériel refoulé.

Analyse jungienne

L’analyse Jungienne est similaire à la psychanalyse de Freud en ce que les rêves sont sondés pour le matériel inconscient et les symboles sont explorés pour une signification cachée. Cependant, dans l’analyse Jungienne des rêves, le rêveur joue un rôle plus crucial dans le déverrouillage du message du rêve. En outre, les rêves sont considérés comme des tentatives d’expression et de création plutôt que comme des efforts de répression et de déguisement, comme dans la théorie de Freud. L’analyse Jungienne des rêves repose sur la conviction de Jung que si l’interprétation ne trouve pas d’écho chez le rêveur, elle n’est pas utile.

Gestalt-thérapie 

Le travail sur les rêves dans la Gestalt-thérapie est mis en œuvre un peu différemment que dans la psychanalyse et l’analyse jungienne. Les thérapeutes gestaltistes pensent que les rêves sont des messages existentiels que nous nous envoyons à nous-mêmes. Ces messages sont activement explorés pour introduire le contenu du rêve dans la vie réelle d’une personne.

L’art-thérapie existentielle 

Dans cette approche, les rêves sont explorés à travers une lentille existentielle. Le thérapeute agit en tant que témoin alors que la personne en thérapie tente un voyage de découverte de soi. Les images des rêves sont explorées, mises en interaction et analysées à travers l’art.

L’art-thérapeute existentiel encourage les personnes en thérapie dans leurs tentatives de trouver un sens à l’image, en leur apportant un soutien, mais en évitant de faire des interprétations pour l’individu.

Histoire de l’analyse des rêves en thérapie

Les rêves intriguent la race humaine depuis des milliers d’années. Dans les temps anciens, les Babyloniens et les Égyptiens croyaient que les rêves étaient prophétiques et avaient une signification céleste. Aristote a interprété les rêves comme des phénomènes psychologiques et les a considérés comme la vie de son âme pendant son sommeil. 

Au milieu du XIXe siècle, la première recherche scientifique sur les rêves a eu lieu. Mais ce n’est que lorsque Freud a publié « L’interprétation des rêves » en 1900, que l’analyse des rêves s’est largement développée.  Il s’agissait de la première théorie établie qui intégrait les rêves dans le contexte de la relation d’aide.

Jung a adapté la théorie de Freud, en proposant que les rêves ne signifient pas des pulsions inconscientes refoulées, mais représentent plutôt des expressions de créativité visant à la résolution. Depuis lors, d’autres modèles de thérapie comme la Gestalt-thérapie, l’art-thérapie et la thérapie cognitivo-comportementale ont utilisé l’analyse des rêves d’une manière ou d’une autre.

Analyse des rêves en thérapie contemporaine

Bien que l’analyse des rêves ait perdu son importance dans l’usage contemporain, elle reste une partie intégrante de certains cadres théoriques. Selon une étude du Journal of Psychotherapy Practice and Research, l’analyse des rêves semble être la plus populaire parmi les psychanalystes formés à la théorie psycho dynamique.

L’étude a révélé que l’analyse des rêves est également utilisée dans les modèles suivants, bien qu’elle ne soit pas aussi courante : 

  • thérapie centrée sur la personne ;
  • thérapie cognitivo-comportementale ;
  • thérapie gestaltique. 

De plus, les psychothérapeutes qui ont participé à l’étude ont estimé qu’environ 70 % des personnes qu’ils ont traitées ont obtenu certains avantages de l’analyse des rêves.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire