Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
0752070707

S’affirmer dans un groupe, l’essentiel à connaître

par | Mar 24, 2022 | 0 commentaires

La peur, la timidité, l’assentiment des autres, la non-confiance en soi, beaucoup de choses peuvent entraver l’affirmation de soi. Cela peut handicaper tout relationnel allant d’un couple, des relations de travail aux relations dans un groupe quelconque. Il importe alors de savoir ce qu’est l’affirmation de soi pour pouvoir l’appliquer.

S’affirmer, connaître la définition

L’affirmation de soi est un ensemble de techniques comportementales et cognitives. S’affirmer est tout d’abord une attitude intérieure. En effet, pour pouvoir s’affirmer, il importe d’avoir confiance en soi, d’avoir confiance en ses valeurs. Ce n’est que par la suite que vient la phase d’extériorisation, qui consiste à faire part de ses opinions ou encore à exprimer ses sentiments ainsi que ses besoins.

Le Développement de l’affirmation de soi commence alors au sein d’un environnement restreint. Cela se réfère généralement à la famille. En effet, il importe de mentionner que si certaines personnes ne savent pas s’affirmer, c’est par la simple raison qu’elles n’ont jamais appris à le faire. Par ailleurs, la communication et l’externalisation des sentiments et des besoins dépendent essentiellement de ce que les parents ont transmis. Cela peut alors être une attitude passive ou encore une attitude agressive. Par cela, s’affirmer au sein de groupe se distingue d’un comportement agressif. En effet, s’affirmer ne signifie pas dire ce qui se passe dans la tête, en intégralité, mais plutôt ce qui est important.

L’autonomie issue de l’affirmation de soi se définit comme étant la suffisance ou du moins le contrôle dans sa vie. S’affirmer se traduit alors par le respect de soi (ne pas dire ou faire ce qui est contraire à nos envies), la reconnaissance et l’expression de ses sentiments ou encore de ses besoins. Ce sont ces mentions qui permettent de communiquer efficacement et d’endiguer les sentiments négatifs comme la frustration, la colère ou la culpabilité en cas de non-affirmation.

De la communication assurée pour mieux s’affirmer

Il importe de connaître les signes de communication pour mieux s’affirmer. Mais avant toute chose, il sied de préciser que s’affirmer ne veut pas forcément dire une imposition agressive. En effet, les accusations et le non-respect sont des actes hors cadre de l’affirmation de soi.

Pour les signes, il faut distinguer les signes gestuels et les paroles. Mais que ce soit une communication verbale ou non, il importe de toujours asseoir une communication assurée. Simple et facile, il suffit d’extérioriser ses sentiments lors des échanges. Cela signifie notamment avoir une écoute attentive, avoir un contact visuel avec son interlocuteur et avoir un langage corporel souple et ouvert (sourire, sourcils froncés, etc.).

Comment alors s’affirmer au sein d’un groupe ? Pour s’affirmer, il suffit de s’imposer quelques règles. Cela passe d’abord par le courage de dire non et de ne pas être en contrariété avec ses idées et ses sentiments. Ne pas se soucier de l’avis des autres par rapport à nos besoins est la seconde règle. Et pour finir, il est conseillé de formuler sa demande par une description des faits tout d’abord, ensuite par des émotions, et ensuite l’expression des besoins pour finir avec sa demande.

Consultation

Prendre Rendez-vous sur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres articles sélectionnés pour vous