You are currently viewing Outils pour gérer le stress

Outils pour gérer le stress

Combien de fois avez-vous entendu ces phrases : « Il faut se détendre… trouver un endroit heureux… laisser aller… cela pourrait être pire… essayez les ateliers de gestion du stress ou de la colère ». Nous sommes inondés d’informations sur la façon de gérer nos sentiments, nos anxiétés, paniques, peurs, dépressions, ou colères. Tous ces messages peuvent être accablants et déroutants. Voici quelques conseils pour gérer le stress : 10 étapes simples qui vous aideront à résoudre ces sensations éprouvantes, surmonter l’anxiété, et augmenter votre plaisir de vivre.

 

Utilisez votre esprit pour changer votre pensée négative.

  1. Arrêtez de vous focaliser sur le négatif, commencez à vous concentrer sur le positif.

  1. Arrêtez la pensée négative : pour faire cesser la chaîne de pensées négatives de votre esprit, utilisez une distraction, et dites à haute voix « STOP !» ou « Arrêtez !» et cassez un élastique sur votre poignet.

  1. Remplacez les idées négatives par des déclarations personnelles positives :

– « Je fais de mon mieux. »

– « Je suis satisfait de la personne que je suis. »

– « Je contrôle ma vie. »

Utilisez votre corps pour réduire l’agitation physique.

  1. Respiration profonde

– « Respiration vagale » : allongez-vous sur le dos en posant une main sur votre poitrine et l’autre sur votre ventre. Inspirez profondément jusqu’à ce que la main sur votre ventre se lève. Vous devrez peut-être vous entraîner à faire passer l’air de votre poitrine jusqu’à votre diaphragme. Si seule la main sur votre poitrine se lève, vous ne respirez pas assez profondément.

– « Respiration 7-2-7 » : inspirez pendant 7 secondes, retenez votre souffle pendant 2 secondes, expirez pendant 7 secondes.

  1. Visualisation : fermez les yeux et imaginez un endroit où vous êtes en sécurité, calme et heureux. Incluez les cinq sens dans votre visualisation. Que voyez-vous, que sentez-vous, qu’entendez-vous, que ressentez-vous et que goûtez-vous ?

  1. Relaxation musculaire progressive : lorsque vous êtes allongé, concentrez-vous sur chaque groupe musculaire de votre corps en commençant par vos pieds puis en remontant progressivement vers votre visage. Tendez et détendez chaque groupe musculaire. Maintenez cette tension pendant 7 secondes puis relâchez le groupe musculaire pendant 7 secondes. Passez au groupe musculaire suivant et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez terminé chaque groupe musculaire. Il s’agit là de la méthode Jacobson.

  1. Méditation focale : choisissez un objet comme une bougie allumée, un arbre ou un ruisseau. Cela aide si l’objet a un mouvement inhérent. Réglez une minuterie et concentrez-vous sur le mouvement de l’objet pendant 5 minutes. Laissez passer toutes les pensées qui entrent dans votre esprit en vous concentrant uniquement sur le mouvement de l’objet.

  1. Activité physique : marche, étirement, danse, etc.

  1. Biofeedback : utilisez un moniteur de fréquence en période de stress lorsque vous remarquez que votre fréquence cardiaque est supérieure à la normale ; respirez profondément jusqu’à vous sentir détendu.

  1. Prévoyez des temps d’arrêt : prévoyez 15 minutes minimum par jour pour vous détendre. Cela peut inclure la lecture, le dessin, un bain ou une douche bien chaude mais PAS de temps d’écran.

Nous nous accordons à dire que le stress, l’anxiété, la dépression et la colère font partie de la vie. Cependant, s’ils se maintiennent, ces états affectifs peuvent avoir un impact néfaste sur notre santé émotionnelle et physique. Il faut du temps et des efforts pour apprendre à les maîtriser dans notre vie quotidienne, et éviter les conséquences des émotions négatives persistantes. La pratique quotidienne d’exercices relaxants améliorera votre humeur, vos relations et votre santé globale.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire