Comment détecter l’anxiété ?

Comment détecter l’anxiété ?

Des évènements malheureux, certaines étapes importantes de la vie ou encore des entretiens d’embauche font partie des principales sources d’inquiétudes. Il se peut que ces troubles s’installent en durée et risquent de faire souffrir leurs victimes. À défaut d’un traitement adéquat, ils ouvrent vers l’anxiété, voire, vers le TAG ou trouble de l’anxiété généralisée.

Le stress, une des principales causes de l’anxiété

Diverses périodes de la vie peuvent entraîner le stress. Ce sentiment négatif peut même gagner de l’ampleur face à des difficultés comme les problèmes d’ordre social et les échecs. Une personne, quel que soit son âge, peut aussi affronter une situation d’intimidation. Or, ces différents cas constituent les principales sources du stress.

Suite à la naissance d’un bébé, les parents tout comme les enfants, doivent s’adapter à un nouveau mode de vie. Un changement d’emploi affecte l’habitude de toute la famille car cela peut entraîner un déménagement et un changement d’école. La liste reste ainsi longue en ce qui concerne les sources du stress.

Quelle que soit l’origine : un divorce, un voyage, un séjour à l’extérieur… ces situations peuvent amener de l’anxiété si aucune mesure n’est prise à temps.

Des facteurs la favorisant

Le stress attaque facilement les personnes émotives ou victimes de l’inquiétude. Ce type de personnalité souffre souvent d’anxiété. Il existe aussi un lien étroit entre l’âge et le TAG. Ce trouble affecte le plus souvent les adultes et seniors à partir de 40 ans. En effet, avec l’âge, il devient difficile de gérer le stress et la fatigue. Nous faisons face aux affres que l’avenir nous réserve.

Le genre fait aussi partie des principaux critères favorisant l’anxiété. En effet, la population féminine constitue sa principale cible. Ce fait s’explique surtout par la vie sociale et éducative. Les hommes arrivent toujours à maîtriser leurs émotions en trouvant d’autres distractions, comme l’alcool. Pourtant, de nombreuses femmes n’arrivent pas à gérer leurs émotions et souffrent d’une dépression ou d’une phobie.

Détecter les signes d’anxiété chez l’enfant

Les parents doivent veiller au bien-être de leurs enfants. Dans l’idéal, vous devez alors détecter de façon précoce la présence des signes de l’anxiété chez vos marmots. Ce trouble se manifeste sous différentes formes et les symptômes peuvent être différents d’une personne à l’autre.

Un enfant exposé à ce genre de trouble peut sentir une grande insécurité. Il n’aime pas la vie sociale et se replie sur lui. Il reste silencieux et boude. Une anxiété qui commence à prendre de l’ampleur chez les petits se constate également par une baisse de leurs résultats scolaire. L’agitation ou l’hyperactivité, l’angoisse, la panique et les troubles de comportement font également partie des signes de l’anxiété chez l’enfant.

Vous remarquez que votre marmot ou adolescent, souffre d’une difficulté de concentration ou d’attention ? Il se peut qu’il soit victime d’anxiété. Vous devez alors observer si d’autres comportements suspects apparaissent. L’on peut citer, par exemple, les difficultés de sommeil, les modifications de l’appétit et les comportements régressifs.

Laisser un commentaire