You are currently viewing Anxiété : comment la gérer ?

Anxiété : comment la gérer ?

L’anxiété est en soi un sentiment ressenti par tout être humain. Ce sentiment est inné et instinctif, il pousse l’individu à éviter les situations qui s’apparentent ou qui laissent supposer un danger imminent. Mais quand cette réaction se manifeste de façon excessive sans qu’il n’y ait de danger réel, la peur se transforme alors en anxiété, anormale et parfois aiguë, qui provoquera un état de souffrance dans la vie quotidienne de l’individu. C’est pourquoi il est important de savoir maîtriser l’anxiété, de façon à pouvoir la dépasser.

Comprendre l’anxiété pour mieux la maîtriser.

C’est un mécanisme biologique présent chez chaque être humain dès sa naissance. Incitant l’individu à réagir devant un danger imminent, elle permet la survie et agit comme mécanisme de protection. Seulement parfois, lorsqu’elle se manifeste de façon excessive, l’anxiété requiert des préventions, des traitements et une gestion adéquate.

Les conséquences de l’anxiété sont diverses et varient selon chaque individu. Mais d’une façon générale, on peut décrire trois types d’attitudes, qui sont la réaction, la fuite et la paralysie. L’anxiété excessive se produit par anticipation, avant même l’existence d’un danger. Les manifestations de cette anxiété se traduisent par un ensemble de troubles comme les attaques de panique, les crises d’angoisse, les crises de déréalisation ou même de dépersonnalisation.

Opter pour des traitements.

Dans une perspective scientifique, la gestion de l’anxiété relève d’une prise en charge psychologique ou pharmacologique. Ces deux méthodes de gestion curatives peuvent être indépendantes ou encore associées. Dans le premier cas, c’est la TCC ou thérapie cognitive et comportementale qui est la plus connue à ce jour, avec la psychanalyse. Dans le cadre de la TCC, il faudra compter des séances de 45 minutes pendant lesquelles les causes de l’anxiété sont mises en exergue afin de donner des moyens de contrôle aux patients pour mieux gérer leur anxiété. La psychanalyse, elle, est un recours lorsque le patient souhaite remonter à l’origine de l’événement traumatique, enfoui dans son inconscient ; la parole alors permet de libérer le sujet, qui se sentira apaisé après chaque séance.

Les méthodes de gestion à faire soi-même.

Parallèlement à cela, il est possible selon votre profil de pratiquer certaines activités dont les bienfaits sont avérés, tant pour le corps que pour l’esprit, lorsqu’il s’agit de contrôler l’anxiété. Pour cela, la pratique d’un exercice physique quotidien est recommandée. Grâce aux endorphines en hausse, l’anxiété sera moins ressentie. Dans cette même optique, le yoga et la méditation sont des moyens efficaces pour lutter contre l’anxiété ; si l’objectif est le même, la méthode, elle, diffère, mais l’anxiété peut s’atténuer, voire, doucement disparaître.

La concentration bienveillante et orientée vers une pensée apaisante et réconfortante, dans un cadre défini avec un thérapeute, fait effet contre la peur. Ainsi, la musique est le parfait alliage de l’utile et de l’agréable, mais d’autres activités sont également efficaces, comme le coloriage pour adultes par exemple. Très répandus, les exercices de respiration sont aussi un moyen de gestion bénéfique contre le stress et l’angoisse.

Adopter les bonnes habitudes pour une gestion à long terme.

Pour ne pas se retrouver dans des situations créant de l’anxiété, comme les situations de conflit par exemple, de malentendus ou encore simplement dans les embouteillages etc., il est important de s’organiser en prenant des dispositions. Si vous avez un rendez-vous important, n’hésitez pas à partir bien en avance, cela évitera en cas d’embouteillage, de générer un stress qui graduellement monterait et finirait par vous déclencher une crise d’angoisse, à votre détriment pour ce rendez-vous important. Ainsi, l’organisation est de mise, avec la tenue d’un agenda à jour ou encore l’usage d’un “to do list” ; pour mieux se relaxer et détendre son corps, il est possible de prendre un bain avec de l’eau chaude et des huiles essentielles, à choisir avec votre médecin. Il est aussi primordial de se coucher tôt, car un sommeil régulier diminue l’anxiété, en évitant les insomnies. Par ailleurs, les personnes sujettes à une anxiété généralisée devront éviter tous les excitants comme le café, la cigarette etc.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire