Crise de panique ou crise d’angoisse aiguë

Home - Non classé - Crise de panique ou crise d’angoisse aiguë

La crise de panique se manifeste de différentes manières. Elle peut survenir n’importe quand et à n’importe qui. Les causes peuvent être nombreuses. Elle est évitable et se traite très bien. Toutefois, tout dépend de la volonté du sujet à arriver à terme de son objectif.

Qu’est-ce que la crise de panique ?

Suite à une anxiété extrême, une personne peut succomber à une crise inquiétante appelée crise de panique. Elle peut survenir pendant des minutes, voire des heures. Non seulement elle attaque le côté émotionnel du sujet mais également son état physique. L’angoisse aiguë qui est en train de prendre le dessus entraine des sensations embêtantes telles que la bouffée de chaleur, les tremblements, les douleurs au niveau de la poitrine et même des palpitations. Le plus grave est que plus la personne se rend compte de la situation, plus sa peur augmente. Par conséquent, la crise s’aggrave encore plus.

L’attaque de panique concerne aussi bien les femmes que les hommes. La tranche d’âge touchée est assez large. Principalement, les personnes ayant 15 ans à 45 ans sont susceptibles d’en être victime. Bien que tout le monde coure le même risque, on relève plus de femmes que d’hommes. Il est également plus courant de voir ceux ayant des antécédents familiaux rencontrer le même problème.

Quelles sont les origines d’une crise d’angoisse ?

A priori, le stress est à l’origine de toute crise de panique. Plus précisément, c’est dû à une difficulté à gérer les angoisses excessives. L’hyperventilation précède toutes les gênes physiques qui interviennent au fur et à mesure que le corps perde le contrôle. Les personnes qui ont tendance à déprimer sont plus souvent atteintes de ce problème. La dépression est un phénomène dû à plusieurs raisons comme une phobie sociale, une réaction excessive suite à un traumatisme ou des troubles obsessionnels compulsifs.

Cette manifestation se produit également après la prise de quelques médicaments ou produits toxiques notamment les drogues. Par ailleurs, la crise d’attaque est un effet secondaire des antidépresseurs. Ce sont les causes principales mais il faut savoir qu’elles sont propres à chaque personne. Puisque chacun a sa capacité à faire face aux aléas de la vie. Un deuil peut très bien passer pour un individu comme cela peut devenir un vrai cauchemar pour un autre.

Mesures et traitements

Les actes préventifs se concentrent sur les comportements à adopter pour gérer le stress. Les méthodes ne peuvent pas toujours fonctionner sur tout le monde. Ce n’est pas toujours facile mais il est très important de réduire au maximum les prises de tête. En fait, il n’y a pas de traitement médical pour lutter contre la crise d’angoisse. Par contre, les conseils sont toujours valables. Dans le cas où la réaction survient déjà, il est mieux de se procurer des aides psychologiques dans le but de contrôler ses émotions. En réduisant peu à peu la fréquence et/ou l’intensité des manifestations, la victime a une chance d’échapper à leur emprise.

Les gens qui présentent fréquemment les symptômes d’une crise de panique sont traités par des professionnels. Dans ce sens, des médicaments sont prescrits par un médecin spécialiste. Il s’agit de tranquillisant dont la nature peut varier d’un état à un autre. Mais les supports psychologiques ont aussi leur place dans le traitement.

Bien que considéré comme étant une réaction normale chez les personnes sensibles, la crise d’angoisse entraine des effets désagréables sur le mode de vie des victimes. La peur permanente de vivre la même erreur n’apporte rien de bon à son moral. L’entourage de ces derniers ont des rôles capitaux dans leur rétablissement.

Share: