You are currently viewing Thérapie familiale

Thérapie familiale

Tout comme la thérapie cognitive, la thérapie familiale s’adresse à des personnes en souffrance émotionnelle.  Elle peut se pratiquer sur l’ensemble des membres d’une famille, de façon à améliorer leurs relations. Souvent, l’initiative de consulter fait suite au comportement des enfants, qui inquiète les parents et incite ces derniers à faire appel à des professionnels pour améliorer la situation.

Les changements dans la vie

Une famille peut voir un thérapeute pour différentes raisons. La décision de consulter résulte généralement d’un changement, qui pose une difficulté à l’un des membres de la famille, comme une naissance, un décès, un divorce, un déménagement et d’autres causes encore. L’un d’entre eux réagit alors mal à l’évènement, ce qui  trouble l’équilibre familial, et, dans les cas les plus sérieux, compromet la paix de la famille tout entière.

Ce trouble peut également survenir lorsqu’un adolescent est influencé par de mauvaises fréquentations. Les enfants et les adolescents à un certain âge sont plus vulnérables, ils courent le risque d’être très affectés lorsque leur entourage est toxique. Dès lors, leur comportement change à la maison, d’où la nécessité pour les parents de prendre les choses en main. La thérapie familiale propose des outils intéressants pour recréer le lien entre les membres de la famille, et retrouver un équilibre.

Chaque séance se passe différemment

À chaque rencontre entre la famille et les professionnels de santé, différents cas de figure sont envisageables. Les séances seront personnalisées en fonction des problèmes et des caractéristiques de la famille. Le thérapeute pourra même être accompagné d’un autre thérapeute, souvent du sexe opposé, si les patients le permettent ou en font la demande. Un autre avis permet souvent de mettre en lumière de nouvelles pistes qui auraient échappé au premier thérapeute. Parfois, le recours à une caméra peut être proposé, en accord toujours avec les personnes. Bien que le programme initial soit destiné à toute la famille, tous les membres ne sont pas conviés à chaque séance : les enfants viendront alors sans leurs parents ou vice-versa.

Des outils pour réussir

La thérapie familiale fait intervenir un grand nombre d’outils pour réajuster les choses. Tous ces éléments ont un objectif commun : il s’agit de supprimer tous les obstacles qui entravent le développement de la famille, et les non-dits qui provoquent des conflits dans le foyer. Il arrive que chaque membre partage des croyances différentes, et ces divergences créent des mésententes entre eux. L’idée consistera alors, d’un point de vue thérapeutique, à parvenir à instaurer une habitude commune et acceptée de tous, de façon à restaurer le lien que les problèmes ont affecté, en faisant parfois oublier les fondamentaux sur lesquels repose la relation familiale. La thérapie vise précisément à rappeler à chacun l’importance des moments passés ensemble.

Des signes démontrant la guérison

Au cours de la thérapie, le spécialiste remarque des signes qui annoncent les clefs de la guérison. À ce stade, il est possible que la famille ne se rende pas compte que la situation commence à s’améliorer. Ce n’est qu’à l’issue des séances que chacun prend conscience du changement apporté par la thérapie. Généralement, la disparition des signes ayant provoqué les troubles présage un retour à l’harmonie qui régnait autrefois dans le foyer. Quand tous les membres commencent à parler convenablement entre eux, ils peuvent être sûrs d’avoir fait déjà un grand pas.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire