Angoisse : qui consulter ?

Home - Non classé - Angoisse : qui consulter ?

Avec tous les problèmes et les occupations au travail, les tâches ménagères, l’éducation des enfants et les autres soucis familiaux ou financiers au quotidien, l’angoisse remonte très rapidement. Cette crise touche près de 4 à 5% des Français, et ce sont surtout les femmes qui en sont victimes. Le cas est souvent négligé alors qu’il pourra empoisonner la vie quotidienne de la sujette et également celle de son entourage qui doit supporter en permanence sa mauvaise humeur. Cela pourra, en plus, avoir des impacts graves sur sa vie professionnelle. D’où l’importance de consulter rapidement un spécialiste pour aider la victime à combattre son angoisse. Comment se manifeste la crise ? Quand faut-il consulter ? À qui doit-on s’adresser ?

Les signes d’une crise d’angoisse

Autrement appelée trouble de panique, la crise d’angoisse se caractérise par une sensation de peur intense. Elle devient pathologique en cas d’épisodes répétitifs. Elle peut survenir dans la journée ou pendant la nuit. Dans la plupart des cas, la crise est accompagnée par d’autres symptômes tels que les palpitations, les douleurs, les sensations de gêne thoracique ou abdominal, les nausées, les vomissements, les sensations de vertige, la sensation d’étouffement ou d’étranglement, la pâleur, les tremblements, la tachycardie, les maux de tête ou encore le sentiment de peur irraisonnée. Parfois, ce désordre psychique est occasionné par une dépression ou une anxiété en permanence. Selon les professionnels, le processus névrotique est l’un des facteurs majeurs de la crise. Il s’agit d’une contradiction entre un désir et un interdit sur un même objet. Une phobie peut également être à l’origine d’une angoisse. C’est le cas de la peur maladive relative à un mauvais souvenir.

Crise d’angoisse : quand faut-il consulter ?

Comme l’on a déjà dit auparavant, la crise d’angoisse pourra avoir de lourdes conséquences sur la vie personnelle et professionnelle de la victime. Il ne faut donc pas négliger la situation qui doit être prise en charge le plus tôt possible. Plus le problème est traité dès son apparition, plus le traitement sera facile et rapide. Il ne faut donc pas attendre que la situation s’empire avant d’aller consulter un professionnel. Quand ces symptômes cités ci-dessus apparaissent, il est vivement conseillé de voir un spécialiste, surtout lorsque la situation devient insupportable à vivre pour la victime et son entourage. Vous devrez également consulter en toute urgence en cas d’angoisse chronique ou aigüe.

Vers qui se tourner ?

La crise d’angoisse est classée parmi les troubles anxieux. Il s’agit donc avant tout d’une crise psychologique. Il est préférable de consulter un psychanalyste ou un thérapeute cognitivo-comportemental. L’efficacité de ces thérapies est prouvée. La thérapie de type cognitive et comportementale consiste à mettre le doigt sur les sources de l’angoisse et à comprendre les comportements inadaptés dont la victime fait preuve, via les discussions. Puis, le spécialiste apprend à la personne atteinte de nouvelles manières pour y faire face et pour lutter contre cette peur intense et permanente. Le thérapeute pourra utiliser différents types de traitements afin d’aider la victime à vaincre son angoisse. Il l’expose de manière progressive à la source de sa peur. Même si des traitements médicaux existent pour apaiser ces crises, ils peuvent être efficaces à une courte durée. Mais, l’angoisse pourra refaire surface quand les médicaments n’ont plus d’effet sur le patient ou quand ce dernier arrête la prise de médicaments. La thérapie cognitivo-comportementale et la psychanalyse, de leur part, permettent aux personnes atteintes d’avoir les meilleures armes pour combattre leur angoisse sur le long terme. Toujours à votre écoute, le psychanalyste et le thérapeute sauront vous comprendre et vous aider selon la gravité de votre cas. Ils adopteront des solutions souples et progressives pour vous traiter.

Share: