You are currently viewing Angoisse : quand consulter ?

Angoisse : quand consulter ?

L’angoisse compte parmi les émotions inhérentes à l’être humain. On l’éprouve lorsque l’on doit faire face à une difficulté, ou dans les situations dont on n’a pas l’habitude, comme un entretien d’embauche ou une prise de parole en public. Dans certains cas néanmoins, ce sentiment peut se révéler être un véritable blocage du fait de son caractère extrême et persistant. La vie de la personne affectée s’en retrouve perturbée, tandis que son entourage a tendance à minimiser son trouble. Faisons le point sur l’angoisse chronique, et les traitements qui existent pour y remédier.

Les conséquences de l’angoisse sur la vie de la personne affectée

Très fréquente, mais souvent négligée, l’angoisse est un état psychologique qui se traduit par une inquiétude profonde, suscitée par le sentiment d’un danger imminent. Ses symptômes sont nombreux : palpitations, sensation d’estomac noué, tension des muscles de la gorge, rougeurs ou pâleurs, essoufflement, irritabilité, transpiration, malaise et nausées, frissons ou encore troubles du sommeil.

Cette situation a des répercussions sérieuses sur la vie personnelle et professionnelle de la personne qui en souffre, et ce, quelle qu’en soit la cause. Ce type de problème est souvent difficile à négocier pour elle et son entourage, celle-ci évitant de communiquer avec les autres ou de sortir ; elle n’ose pas s’exprimer et finit par n’avoir plus confiance en elle. Son attitude devient parfois insupportable quand son état s’aggrave, et elle s’expose à la dépression. L’angoisse pourra également entraîner des troubles alimentaires graves, de l’ordre de pertes ou prises importantes de poids causées par des fringales et des perturbations de l’appétit.

Quand faut-il en parler avec un spécialiste ?

Le fait de parler de votre problème d’angoisse aide à apaiser cette peur intense, mais quand faut-il s’en alarmer ? La réponse est simple, il faut réagir au plus vite. Il faut consulter un thérapeute dès que votre angoisse perturbe votre quotidien, sans attendre qu’elle devienne maladive ou que votre comportement soit irrationnel et disproportionné au regard des situations que vous vivez. Si vous redoutez quelque chose, ou une situation qui ne présente pourtant aucun danger, il s’agit alors d’essayer de vous remettre en question, et  de faire part de votre trouble à un spécialiste, pour éviter que la situation ne s’aggrave. Sachez que l’angoisse est un signe d’alarme censé nous avertir d’un danger ; en cela elle est un bienfait. Mais lorsqu’elle devient maladive, alors à l’inverse elle perturbe l’équilibre de la personne affectée, et l’empêche de vivre et d’évoluer normalement. C’est pourquoi il faut consulter un thérapeute, et ne pas laisser la situation se prolonger de façon permanente. Les conséquences pourraient être très graves.

À quel professionnel s’adresser ?

La prise en charge à temps de l’angoisse irraisonnée facilite le traitement. Il arrive que les personnes qui en souffrent et leur entourage ne sachent pas à qui s’adresser pour résoudre ce problème. Les professionnels de la thérapie cognitivo-comportementale sont parfaitement formés pour soigner ce type de troubles ; ils seront capables de vous aider à prendre conscience de la situation, de façon à ce que vous puissiez y faire face, et vaincre votre peur irraisonnée. N’hésitez pas à consulter également un psychanalyste, qui saura appréhender votre inquiétude et l’état d’angoisse permanent que vous subissez. Il trouvera les moyens de vous aider progressivement à le dépasser. Au fil des séances de thérapie, vous parviendrez à maîtriser votre peur et à vous en défaire. N’attendez plus pour soigner ce trouble chronique : plus tôt il sera pris en charge, et plus rapide sera la guérison.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire