You are currently viewing Tout savoir sur l’anxiété sociale

Tout savoir sur l’anxiété sociale

Les troubles anxieux, dont l’anxiété sociale est une forme, affectent un nombre de personnes croissant. Ce problème s’avère de plus en plus préoccupant, de telle sorte que les professionnels de santé sont très sollicités pour aider les patients à le résoudre. Faisons le point sur l’anxiété sociale, et les traitements qui existent pour en guérir.

Qu’est-ce que l’anxiété sociale ou phobie sociale ?

L’anxiété sociale, ou phobie sociale, est l’une des manifestations des troubles de l’anxiété, qu’il ne faut pas confondre avec le trac ou la timidité. Toute personne qui n’est pas familière à la confrontation avec un public est susceptible d’avoir le trac, lors d’une prise de parole. La phobie sociale, elle, traduit une peur démesurée des regards et du jugement des autres lorsque la personne affectée se présente en public, pour prendre la parole ou simplement à un moment où elle se retrouve au centre des regards. À ce stade, cette peur prend la proportion d’une angoisse profonde.

La personne affectée ressent alors le besoin de s’isoler, dans le but de se soustraire aux situations qui déclenchent chez elle cette peur extrême, car pour elle la seule perspective de s’exposer au regard des autres et à leurs jugements génère une énorme crainte. Cette maladie perturbe la vie sociale de l’individu affecté d’une façon conséquente, car ce dernier est conscient de ce qui lui arrive. Mais, sans pouvoir résister, il cherche absolument à éviter tout contact et toute forme d’interaction sociale. C’est pourquoi les personnes atteintes de phobie sociale ont tendance à demander de l’aide bien après que les premiers symptômes de la pathologie se soient manifestés.

D’où vient la phobie sociale ?

Les scientifiques avancent avec de plus en plus de certitude que les facteurs génétiques, biologiques, psychologiques et environnementaux sont à l’origine de ce trouble. Certaines familles présenteraient un taux de prévalence élevé de trouble d’anxiété. Les spécialistes n’ont cependant pas encore réussi à identifier clairement les gènes distinctifs et en cause dans le développement de cette pathologie.

On peut mentionner aussi le taux de cortisol anormalement élevé chez les personnes atteintes de la phobie sociale. Cette hormone est celle du stress, ce qui explique l’état anxieux permanent de l’individu concerné. Des spécialistes avancent également que la phobie sociale proviendrait de la perturbation de neuromédiateurs, ou encore du fait que la plupart des personnes phobiques viennent de familles surprotectrices. Enfin, certains individus ont été victimes d’une expérience particulièrement traumatisante qui les a marqués, et resurgit avec les manifestations de la phobie.

Quels sont les traitements possibles ?

Il existe plusieurs types de traitements. On peut citer les TCC (thérapies cognitivo-comportementales), ou encore les thérapies dites d’affirmation, qui se déroulent avec l’aide d’un psychothérapeute expérimenté. Parallèlement, le médecin peut prescrire des anxiolytiques ou des antidépresseurs, en fonction des symptômes physiques que rencontre le patient.

Le traitement de l’anxiété sociale est une démarche délicate, mais il est important de s’adresser à un thérapeute qualifié, afin de bénéficier d’une prise en charge optimale. Notre site vous propose des services qui vous permettront de résoudre ce type de problèmes.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire