Anxiété : origines et progression

Anxiété : origines et progression

S’il est difficile de donner une définition à l’anxiété, il faut savoir qu’il s’agit d’un mécanisme biologique, une émotion qui apparaît quand on se sent menacé. Le plus souvent, elle entraîne une conduite d’évitement face à la situation dangereuse ou considérée comme telle. Bien qu’elle soit naturelle, il est possible qu’elle se transforme en trouble anxieux en présence de facteurs externes. Sa progression engendre alors une souffrance et des difficultés à vivre de façon apaisée.

Les causes de l’anxiété

L’anxiété est innée, chacun peut avoir une prédisposition à développer un trouble anxieux. Cependant, tout individu ne va pas le développer. Des facteurs anxiogène, un événement externe (agression, traumatisme, deuil) peuvent  déclencher l’apparition d’un trouble anxieux.

Une personne subissant un trouble anxieux ne fait pas le lien consciemment avec cette situation. Explicitement, des facteurs culturels, sociaux ou comportementaux causent ce trouble. Entrent en jeu également les dispositions à penser et à agir de manière ordonnée et rationnelle. Ainsi, la vulnérabilité psychologique amplifie l’état d’anxiété, l’univers familial ainsi que les souvenirs stressants endurés depuis l’enfance doivent être pris en compte. Ces derniers ont de l’importance dans la compréhension des processus liés à l’apparition du trouble anxieux.  La personne atteinte développe également un terrain propice à la dépression.   En tous cas, la barrière qui sépare l’anxiété dite ” classique” à l’anxiété dite “pathologique” TAG (Trouble Anxieux généralisé) est plutôt mince. Mais lorsque le sujet est préoccupé constamment, le stress impacte sa vie quotidienne, son travail ou sa vie sociale.

Les effets des troubles anxieux

Le trouble anxieux se traduit par :

  • des phobies
  • des troubles obsessionnels
  • des crises de panique.

La personne présentant ce genre de troubles a un sentiment de désarroi profond, est irritable, oppressée, a l’impression de perdre tout contrôle. Tous ces ressentis finissent par épuiser la pensée et le fonctionnement du sujet. Des manifestations physiques apparaissent :

  • difficultés à respirer
  • accélération du rythme cardiaque
  • oppression au niveau de la poitrine
  • migraines
  • sensation de mort imminente

Cela arrive à une grande partie des personnes anxieuses, le sujet pense ne plus avoir la faculté de prises de décisions. Ou au contraire, il est conscient de l’irréalité de son anxiété, pourtant, il n’arrive pas à s’en défaire. L’anxiété l’empêche de réaliser ses occupations quotidiennes et entraîne parfois une incapacité à sortir de chez soi. L’anxiété peut effectivement causer des frustrations. A ce stade, prendre un rendez-vous chez un psy s’avère salutaire et même nécessaire. Ce professionnel a vocation à aider son patient à retrouver son bien-être, de l’aider à trouver la source de ses troubles psychologiques, pour faire disparaître les blocages et obtenir des changements de comportement. Le patient retrouve progressivement sérénité et bien-être.

Si vous présentez des signes d’anxiété, n’hésitez pas à consulter un médecin qui vous orientera vers un thérapeute spécialisé.

 

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire