You are currently viewing Comment faire face aux regards des gens ?

Comment faire face aux regards des gens ?

La peur du regard des gens affecte majoritairement les adolescents, mais elle peut concerner tout le monde, à n’importe quel âge. Voici un aperçu de ce trouble psychologique, qu’on appelle aussi blemmophobie.

Blemmophobie : les principales causes

La blemmophobie se manifeste généralement en raison d’un manque de confiance en soi. Pendant l’adolescence, le corps évolue de manière conséquente et cette évolution est parfois difficile à vivre pour les garçons et les filles, qui montrent alors des difficultés à accepter ces changements. Certains d’entre eux traversent avec peine cette période (difficultés à grandir, prise de poids, anxiété…), et le contact des autres devient en conséquence compliqué.

Lorsque ces difficultés sont extrêmes, on parle de blemmophobie ; elle se développe lorsqu’une personne a beaucoup de mal à affronter le regard des autres. La phobie s’installe et prend une place trop importante dans le quotidien de la personne touchée. Elle peut être également favorisée par un manque d’estime de soi, et il arrive aussi que la personne affectée se sente jugée ou surveillée en permanence. Le problème est alors profond, et généralement présent depuis l’enfance.

Consulter un thérapeute

Si vous présentez des symptômes semblables à la blemmophobie, la consultation d’un thérapeute peut être la bonne solution. Nos spécialistes peuvent vous aider à lutter contre votre peur. Leur savoir-faire saura vous appuyer afin que réussissiez à accepter cette peur du jugement, et mieux la dépasser, car elle est en effet intimement liée à la blemmophobie. Le thérapeute sera à votre écoute afin d’identifier les potentielles causes de votre phobie, et vous conseiller quant à la façon d’appréhender les regards. Vous retrouverez ainsi confiance en vous-même, et serez capable d’affronter les jugements. Au fil des séances, vous gagnerez en estime et constaterez que la thérapie peut être la solution à votre trouble psychologique.

Arrêter de vouloir plaire à tout le monde

Vous ne le savez sans doute pas, mais cette phobie peut aussi provenir d’un désir de plaire à tout le monde. Il s’agit d’un état d’esprit que vous devez éviter d’adopter, car ses impacts sont négatifs : il implique la recherche perpétuelle de compliments, et à défaut de les recevoir, la confiance en soi en est fortement perturbée.

Apprendre à s’accepter

Toutes les personnes ont des morphologies et des comportements qui leur sont propres. C’est pourquoi il faut apprendre à accepter son corps et son caractère, premier pas lorsqu’il s’agit de réussir à faire face au regard des autres. En effectuant ce travail sur soi, on se rend compte rapidement que les personnes qui nous entourent ne passent pas leur temps à nous juger.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire