Le premier rendez-vous avec son psychologue est une étape difficile qui commence déjà par la prise du premier rendez-vous. Les questions concernent généralement le déroulement du premier entretien ainsi que la première impression ressentie par rapport au psychologue ou au psychothérapeute. Avoir une idée de ce que ce moment peut être permet de surmonter cette crainte. Voici quelques éléments de réponses aux questions qui peuvent se poser les patients avant de téléphoner à un thérapeute.

Prendre un rendez-vous chez le psy : un premier pas vers la guérison

La première question qui vient à l’esprit avant de prendre un rendez-vous avec un psy concerne la nécessité ou non de le rencontrer. L’autre question consiste à se demander si l’on est fou ou pas. La thérapie consiste à admettre une incommodité, un obstacle, des difficultés qu’on ne peut surmonter seul. Ces difficultés peuvent engendrer des émotions négatives comme de l’anxiété, du stress ou de la tristesse. Des événements particuliers comme un deuil, un traumatisme, une agression peuvent faire remonter des soucis anciens non réglés et entraîner le besoin de consulter. Justement, quelles que soient les raisons de faire appel à un thérapeute, il s’agit d’une décision en vue d’opérer des changements dans son ensemble.

A quoi va aboutir le premier entretien ?

Des points méritent d’être éclaircis pour lever les doutes sur le déroulement du premier échange. Le psy est un inconnu. « Que lui dire ? » »Par quoi commencer ? » …, de nombreuses questions taraudent l’esprit des nouveaux patients.

Il ne faut pas oublier que ces professionnels ont poursuivi des études et sont formés. Ainsi, ils savent comment mettre à l’aise leurs interlocuteurs. Ils ne peuvent deviner ce que vous ne partagez pas. Pareille situation ne relève plus de la compétence du psychologue. Pour que la relation se passe au mieux, l’essentiel est d’être à l’écoute de son ressenti à chaque échange et d’en prendre conscience. La confiance instaurée au cours des entretiens va se développer par la suite au cours des séances et servir de base à la relation d’aide qu’il apporte. Toutefois, le premier entretien est décisif sur un plan individuel. Il permet de déterminer si le psychologue convient à soi en particulier : un point primordial. Il faut toutefois garder en tête qu’une séance ne suffit pas pour régler tous les problèmes. La régularité et la constance dans le suivi des séances qui aboutissent à la résolution des causes de souffrance.

Partager sur les réseaux sociaux