Contagion émotionnelle : comprendre et traiter

Contagion émotionnelle : comprendre et traiter

Contagion émotionnelle : comprendre et traiter

Si pour certains le syndrome de contagion émotionnelle consiste simplement à faire preuve d’empathie, pour d’autres, c’est un véritable problème psychologique, source de beaucoup de problèmes. Heureusement, c’est une maladie qui se soigne bien et facilement.

Qu’est-ce que le syndrome de contagion émotionnelle ?

Basé sur l’empathie, le syndrome de contagion émotionnelle est inné chez tout le monde. Il met en jeu notre capacité à assimiler les émotions de l’autre. En fonction des liens qui vous unissent à votre interlocuteur, vous pouvez ressentir sa joie, sa tristesse, sa colère, etc. C’est votre capacité à se mettre à la place des autres.

Le syndrome de contagion émotionnelle peut se manifester au cinéma comme dans la rue. C’est d’ailleurs ce qui vous garantit une expérience optimale pendant le visionnage de certains films : drames ou romantiques. Selon les sondages, il suffit de 2 secondes pour qu’un film touche 2 personnes par rangée dans le public.

Bien évidemment, certains sont plus sensibles que d’autres et vivent mal ces émotions. Avoir des émotions sans pouvoir les extérioriser peut avoir des conséquences désastreuses sur votre santé et votre équilibre mental. En outre, les surplus d’émotions peuvent entraîner des problèmes physiques : fatigue, tension, etc. Ils dépensent beaucoup d’énergie.

Les risques du syndrome de contagion émotionnelle

Minimisé par beaucoup, le syndrome de contagion émotionnelle présente un risque pour certaines personnes. Notamment, les plus vulnérables peuvent être sujets au stress, ou à la dépression chronique. Cette pathologie peut aussi entraîner de la fatigue chronique et de l’anxiété.

Le surplus d’émotion sans avoir d’exutoire est toxique. Cela impacte l’équilibre psychologique et émotionnel. Ce syndrome serait, selon certains experts, à l’origine de plusieurs troubles de la personnalité, voire des maladies comme l’AVC et bien d’autres encore.

Consulter pour mieux vivre la contagion émotionnelle

Il n’y a pas réellement de traitement et de cure pour soigner la contagion émotionnelle. Il suffit d’une approche psychologique. La technique ne consiste pas uniquement à parler de vos émotions. Il s’agit aussi de vous permettre de mieux affirmer votre personnalité afin de ne pas vous laisser absorber par les émotions de l’autre.

Mettre en place une plateforme de discussion sécurisée sert d’exutoire à vos émotions, positives ou négatives. Ce qui permet de réduire la pression et de mieux vivre au quotidien.

En fonction de votre niveau de sensibilité au syndrome de contagion émotionnelle, les psychanalystes peuvent proposer plusieurs séances par semaine ou par mois.

Apprendre l’intelligence émotionnelle

Outre le fait de parler de vos émotions et de vous laisser aller, le psychanalyste pourra vous apprendre l’intelligence émotionnelle. Il s’agit de réaliser quelques exercices, basés sur la mécanique cérébrale afin de pouvoir vous couper de vos émotions et les trier intelligemment.

L’intelligence émotionnelle est à la portée de tous. Elle permet de se détacher de certaines émotions toxiques et d’en transformer d’autres en une source d’énergie positive. Il suffit pour ce faire de revoir votre posture, de vous entraîner à vous détacher. Quelques exercices sont recommandés pour y parvenir. N’hésitez pas à consulter un thérapeute pour venir à bout de ce problème.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire