Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
0752070707

Le Zézaiement (ou zozotement)

par | Août 23, 2022 | 0 commentaires

Un zézaiement, encore appelé un zozotement, devient un complexe pour les personnes qui en souffrent. Ce trouble se caractérise par une distorsion phonématique à l’origine d’un sigmatisme antérieur.

Qu’est-ce que le zézaiement ?

Le zézaiement n’est pas rare au cours de l’apprentissage du langage, plus précisément entre 3 et 5 ans : l’enfant peut avoir quelques problèmes à identifier correctement le son et à le reproduire. Un avancement gênant de la langue peut souvent se remarquer dans la déglutition, dans ce cas. Le zézaiement peut cependant avoir des origines organiques (malformations) ou développementales (par exemple, si l’enfant a très souvent le nez bouché). Enfin, une composante psychologique peut se remarquer en réponse au stress, et de ce fait troubler le contrôle de l’articulation. Le zézaiement est le plus souvent connu sous l’expression « avoir un cheveu sur la langue ». Il est classé parmi les troubles de l’articulation ou sigmatisme. Il s’agit ici d’un trouble de la parole qui affecte l’articulation de certains sons comme le « s », le « z », et le « ch ». La personne victime du zézaiement n’arrive pas à prononcer ces sons correctement.

Le « cheveu sur la langue » se définit comme un trouble de l’articulation, s’inscrivant dans le cadre plus général des troubles de la parole et du langage. Souvent considéré comme bénin, voire amusant par l’entourage, sa prise en charge doit être précoce pour éviter les troubles psychologiques que cela peut entraîner, à l’adolescence en particulier. Un bilan orthophonique doit être demandé, qui pourra être suivi de séances de rééducation. Le trouble de l’articulation porte sur un ou plusieurs phonèmes (la plus petite unité phonétique de la langue), de façon permanente et systématique. Le sujet est incapable de reproduire ce ou ces sons après avoir entendu le ou les modèles : par exemple entendant « che », le sujet reproduit « ce ».

On distingue trois types de sigmatisme :

Le sigmatisme interdental : le bout de la langue de la personne se positionne entre ses dents, on peut l’apercevoir au moment de l’articulation d’un son.

Le sigmatisme addental : le bout de la langue est collé derrière les dents du haut lorsque la personne produit ses sons.

Le sigmatisme latéral : les deux côtés de la langue sont flasques et laissent l’air se diriger vers l’un ou l’autre côté de la bouche, alors qu’il est normalement dirigé vers le centre.

Le sigmatisme latéral : les deux côtés de la langue sont flasques et laissent l’air se diriger vers l’un ou l’autre côté de la bouche, alors qu’il est normalement dirigé vers le centre.

Quelles sont les causes du zézaiement ?

Le fait d’être atteint de ce trouble est tout à fait normal dans l’enfance. En général, il disparaît tout seul vers la fin de la classe de maternelle. Il existe plusieurs causes pour expliquer le zézaiement :

  • Un mauvais positionnement de la langue
  • Une anomalie organique de la langue
  • Une mauvaise perception du son

Comment traiter le zézaiement ?

Si ce trouble persiste au-delà des 7 ans de l’enfant, il est préférable de faire appel à un professionnel. Dans la majorité des cas, ce trouble devient un complexe pour lui et une séance de psychothérapie de soutien lui sera bénéfique pour l’aider à reprendre confiance en lui.

Consultation

Prendre Rendez-vous sur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D’autres articles sélectionnés pour vous