You are currently viewing Gestion du stress et de l’anxiété

Gestion du stress et de l’anxiété

Le stress se définit par une situation de tension nerveuse excessive, pouvant être traumatisante pour nous ; notre corps subit ce que l’on pourrait appeler une agression par un agent physique, psychique ou émotionnel. Cette influence entraîne un déséquilibre dans l’organisme, qui causera à son tour la sensation de perte le contrôle de soi. Si le stress devient trop intense pour notre corps, ce dernier peut s’épuiser et s’exposer ainsi directement à la dépression.

Bon stress et mauvais stress

Pour maîtriser le stress et l’anxiété, il faut tout d’abord savoir les reconnaître. Il existe un bon stress, dont l’influence est bénéfique sur la santé et parfois permet de sauver des vies. Exceller lors d’une entrevue, sauver quelqu’un de la noyade, ou réussir ses examens sont en effet autant de situations où le stress stimule la production d’adrénaline, nécessaire à une réaction spontanée. Stress et anxiété sont alors naturels. Les problèmes surviennent quand le corps n’est plus capable de s’adapter aux situations stressantes ou aux troubles anxieux.

L’anxiété, quant à elle, se caractérise par un état de trouble psychique causé par la crainte démesurée à l’idée d’un danger. L’individu systématiquement anticipe les choses sous un jour négatif. L’anxiété n’est pas toujours problématique, comme le stress, mais elle le devient pour les personnes souffrant de troubles anxieux. On la reconnaît à une inquiétude envahissante qu’on ne peut ni contrôler ni arrêter, et dont les conséquences sont néfastes pour l’individu.

Comment gérer le stress et l’anxiété

Il existe plusieurs façons de contrôler l’anxiété et le stress. SVoir l’articlei la personne affectée est en perte de vitesse ou n’arrive plus à contrôler sa vie, il est important de consulter un professionnel de santé. Le médecin peut prescrire des anxiolytiques pour gérer l’état de crise et recommander une thérapie avec un psychothérapeute. Ce dernier sera en mesure d’aider le patient à reconnaître les signes précurseurs de l’anxiété et l’aidera à développer des outils pour la gérer. Au fil du temps, l’individu anxieux sera en mesure de mieux contrôler les crises et pourra même, dans certains cas, les éviter.

Outre la thérapie et la médication, le patient souffrant de stress ou d’anxiété aura à faire un travail sur lui-même. Il devra modifier certains comportements, mettre en place une routine bénéfique à son bien-être quotidien. On recommande aux personnes anxieuses d’éviter d’abuser de stimulants tels que le café, le chocolat et le thé. La caféine, prise en grande quantité, peut déclencher l’anxiété. On recommande aussi d’éviter les abus d’alcool car ce dépresseur fragilise les personnes anxieuses. Il est donc nécessaire de mettre en place une hygiène de vie saine, de façon à garantir de meilleurs résultats.

La pratique de la méditation, du yoga et de l’exercice physique est recommandée. L’idée est de donner une chance au cerveau de prendre une pause en mettant l’accent sur la respiration ou l’effort physique. La tension diminue souvent d’un cran, voire deux, grâce à ces activités. L’anxiété générant facilement de l’insomnie, il est possible de pratiquer la respiration profonde ou la visualisation, pour contrer les petites bêtes noires avant de s’endormir.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire