You are currently viewing Crise de panique ou crise d’angoisse aigüe : que faut-il savoir ?

Crise de panique ou crise d’angoisse aigüe : que faut-il savoir ?

La crise de panique se manifeste sous la forme d’une montée d’angoisse intense. Elle peut survenir de manière subite, et cesser tout aussi rapidement. Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler, mais ce trouble psychique requiert néanmoins un traitement, car il peut parfois conduire à la dépression.

Les causes de la crise de panique

La crise de panique est difficile à prévoir. Si elle survient de façon récurrente, elle peut alors traduire une anxiété chronique ou d’une dépression. Il est également possible qu’une crise d’angoisse aigüe se produise sans aucune raison apparente. Néanmoins, les facteurs déclencheurs les plus souvent observés sont :

  • Une surconsommation d’alcool ;
  • La prise de drogues (cocaïne, amphétamine…) ;
  • Une maladie organique (hyperthyroïdie, infarctus…) ;
  • Des troubles psychiatriques ;
  • Un événement inattendu.

Quels en sont les symptômes ?

La crise d’angoisse aigüe peut survenir dans tout type de contexte. Elle est parfois causée par un stress déclenché par une situation précise. Une personne atteinte d’une crise de panique est convaincue qu’une catastrophe imminente va se produire. Les symptômes sont les suivants :

  • Difficultés à respirer ;
  • Nausées ;
  • Accélération du rythme cardiaque ;
  • Palpitations ;
  • Vertiges ;
  • Impression de perdre la raison ;
  • Sensation de mort imminente.

On note aussi que l’appréhension des crises de panique entraîne parfois un sentiment d’isolement ou une impression de perte d’identité chez les personnes affectées.

Enfin, il est possible qu’une personne victime d’angoisses aigües montre des signes d’agressivité. Il convient donc de ne pas la brusquer, pour éviter d’accentuer davantage le stress qu’elle subit.

Préventions contre la crise de panique

Si vous remarquez ces symptômes chez une personne de votre entourage, ou chez quelqu’un que vous êtes amené à croiser, contactez immédiatement les urgences. La crise de panique est une affection sérieuse.

Pour les éviter, il faut apprendre à savoir contrôler le stress. Des méthodes de relaxation existent à cette fin, comme le yoga ou la méditation. Vous pouvez également consulter un thérapeute, pour apprendre à affronter les situations de stress et les situations qui vous angoissent. Ce type d’approche thérapeutique a montré de très bons résultats dans le traitement de ce type d’affection.

Quelles sont les personnes les plus touchées ?

Tout le monde peut faire l’expérience d’une crise de panique. Néanmoins, les personnes anxieuses sont davantage susceptibles d’en souffrir. Cette névrose se développe en effet plus facilement chez les personnes présentant certains traits de personnalité :

  • Une forte timidité ;
  • Émotivité et hypersensibilité ;
  • Le manque de confiance en soi ;
  • L’incapacité à prendre de grandes décisions ;
  • La recherche de la perfection ;
  • Le besoin d’être rassuré à tout moment.

Tous ces troubles comportementaux peuvent faire l’objet d’une psychothérapie. Il est important de les traiter afin de diminuer la fréquence des crises puis les faire disparaître, et réapprendre à vivre sereinement au quotidien.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire