pétéchies

Pétéchies anxiété

Les maladies dermatologiques provoquent souvent du stress et de l’anxiété. En effet, en plus des douleurs et des démangeaisons, la maladie laisse souvent des taches qui affectent l’estime de soi. La situation devient encore pire lorsqu’on est amené à se présenter en public. Les pétéchies sont des petites taches en forme de points qui apparaissent à la surface de la peau. Avec leurs couleurs rouge violacé, ils font souvent naître des craintes, des doutes voire de l’anxiété chez les personnes atteintes par la maladie. Lorsque le cas se présente, des soutiens psychologiques sont souvent nécessaires. Est-ce qu’on devrait réellement craindre les pétéchies ?

Manifestation des pétéchies

Il s’agit de micro-hématomes qui sont très visibles, à cause de leurs couleurs rouge violacé. Contrairement aux autres affections dermatologiques, les pétéchies ne provoquent ni douleurs ni démangeaisons chez le sujet. Généralement, ils apparaissent sur les jambes. Cependant, ils peuvent également apparaître à divers endroits du corps comme sur le visage, les bras ou la langue. Après quelques jours, ils disparaissent complètement et laissent sur la peau des taches brunâtres. Les pétéchies ont tendance à alarmer les patients, car ils se propagent très rapidement. Cependant, il faut comprendre que cette forme de lésion cutanée est sans danger.

Quoi qu’il en soit, il est toujours recommandé de s’adresser à un médecin pour être certain qu’il s’agisse réellement de pétéchies.

Les causes des pétéchies

Les facteurs de la maladie sont variés. Dans la plupart des cas, les pétéchies résultent d’une toux violente persistante ou d’un vomissement chez les enfants, ils peuvent également apparaître à la suite de sanglots importants et prolongés. Les infections bactériennes, l’angine, la scarlatine ou encore la mononucléose pourraient aussi être à l’origine des pétéchies.

D’autres facteurs pourraient être associés aux pétéchies notamment la grossesse, la rupture d’un capillaire sanguin ou encore la carence en vitamines C. Comme nous l’avions mentionné précédemment, la maladie en elle-même est sans danger pour le malade. Cependant, il faut toujours prendre ses précautions, car ils pourraient signaler l’existence d’autres pathologies.

Traitement de la maladie

Comme les pétéchies disparaissent après quelques jours, il n’est pas nécessaire de les traiter. Dans le cas où ils persisteraient, il est fortement recommandé de consulter d’urgence un médecin afin d’éviter des complications surtout chez les enfants. Par mesure de précaution, toute anomalie constatée devrait toujours être signalée. La meilleure façon de traiter la maladie est d’en rechercher les causes. Si jamais vous ne trouvez aucune raison à l’apparition de pétéchies, il faudrait se faire examiner d’urgence par un médecin.

À cause de l’ignorance ou l’influence des différents avis sur les forums et sites médicaux, certaines malades deviennent hypocondriaques. Ils sont tellement inquiets par la façon dont se propagent les hématomes qu’ils craignent toujours le pire. Nombreux sont les patients qui tombent même dans l’anxiété, le stress voire la dépression. La meilleure façon de régler le problème est de s’adresser à un psychanalyste ou un psychothérapeute. Vous aurez certainement besoin d’une thérapie comportementale et cognitive pour vous défaire de votre crainte. Il s’agit plutôt d’un trouble psychologique qui risque d’affecter votre propre estime de soi.

N’oublions pas que le rôle d’un psychanalyste est de vous accompagner afin de soigner les troubles psychiques qui risqueraient d’affecter votre bien-être en général. Après avoir analysé votre cas, il pourrait détecter les origines des troubles et choisirait l’aide psychologique adéquate. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de choisir le psychologue selon sa spécialité. Le psychologue clinicien se spécialise par exemple dans la psychopathologie. Quant au psychologue cognitif, il est surtout orienté dans les thérapies comportementales et cognitives.

Partager sur les réseaux sociaux