You are currently viewing Dépression : que faire ?

Dépression : que faire ?

Votre proche se sent perdu, rien n’arrive à l’enjouer, la tristesse persiste de jour en jour, que faire ? C’est la question qui vous hante à chaque instant ; il est effectivement très difficile de vivre avec une personne déprimée, lorsqu’elle est convaincue que la vie ne mérite pas d’être vécue, et qu’il n’y a rien à faire pour en sortir. Il est parfaitement normal que l’entourage soit affecté aussi. Sachez que la seule chose que vous puissiez faire dans ces circonstances, c’est emmener votre proche consulter un spécialiste. Cette initiative est la plus important, pour guérir d’une dépression, qu’elle soit légère, modérée ou sévère.

Convaincre la victime de consulter un spécialiste

Il est très difficile de voir quelqu’un de proche de soi souffrir et s’abîmer dans la tristesse ou dans le désespoir. Malgré les initiatives qu’on prend et ce qu’on tente de faire pour l’aider à aller mieux, tout est vain. Il est même possible que la personne refuse de parler et préfère s’isoler dans sa chambre. Il faut savoir que ces réactions sont propices à la dépression, et que votre proche ne fait qu’en prolonger l’engrenage tant qu’il refuse de consulter un professionnel qualifié. Même en prenant un traitement type antidépresseur, il ne parviendra pas à lutter contre la dépression seul. Il s’agira donc pour vous de le convaincre de consulter un psychothérapeute ou un psychanalyste, afin de traiter la pathologie à la racine.

Certaines personnes disent qu’il n’est pas bon de presser ou forcer une personne déprimée à consulter un spécialiste. Cette idée est fausse, l’inaction ne faisant qu’empirer la situation. Il faut que vous trouviez une idée qui le fasse sortir de son isolement le temps de partager sa peine avec un spécialiste, lequel saura le comprendre et l’aider. Si vous n’y parvenez pas, n’hésitez pas à demander à un tiers de le faire. Cet avis externe est fortement recommandé, dans la mesure où il peut contribuer à lui faire ouvrir les yeux sur sa situation. Évitez en revanche les réprimandes, l’énervement ou l’agacement à l’endroit d’une personne dépressive. Cette attitude ne fera qu’amplifier son désarroi.

Faire appel à un thérapeute ou à un psychanalyste

Un professionnel spécialisé augmente les chances et la rapidité de guérison. Il faut savoir que la fatigue occasionnée par le stress, le manque d’appétit et la tristesse entraînent d’autres pathologies si ces symptômes s’installent dans la durée. La prise en charge doit donc être rapide, pour les faire disparaître.

Depuis plusieurs années, la méthode cognitivo-comportementale a révolutionné la thérapie psychologique. La plupart des cas traités par cette approche montrent une claire amélioration. Elle a pour objectif d’éliminer les symptômes de la dépression, au cours de séances basées sur le dialogue, les exercices de respiration et de relaxation, où il s’agira de modifier le comportement et les pensées négatives de la personne affectée. Par ailleurs, le psychothérapeute peut proposer un traitement médicamenteux, qui sera prescrit par le médecin s’il l’estime nécessaire.

Vous pourrez également recourir au service d’un psychanalyste, la psychanalyse ayant elle aussi fait ses preuves. Cette technique connaît un essor spectaculaire, et les spécialistes ne cessent de mettre au point de nouveaux systèmes thérapeutiques, très efficient dans le traitement de la dépression. Le principe de base de cette approche est d’identifier la cause qui a conduit le patient à cet état dépressif, et, en partant de l’origine du problème, le professionnel élaborera une solution pour accompagner son patient, et l’aider à surmonter ce passage à vide. De même que la thérapie cognitivo-comportementale, la psychanalyse se focalise sur la discussion et l’échange ; progressivement, le patient parvient à comprendre qu’il est possible de vivre, et résoudre ses problèmes. Un médecin professionnel pourra également prescrire des antidépresseurs de façon à apaiser son état d’esprit.

Rodolphe Oppenheimer

Rodolphe Oppenheimer, Psychothérapeute Psychanalyste à Paris

Laisser un commentaire